Formule 1

Agag envisage une fusion entre F1 et Formule E à très long terme

Il faut que la Formule E gagne en performance

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 juin 2020 - 16:49
Agag envisage une fusion entre F1 (...)

Alejandro Agag, le directeur de la Formule E, ne veut pas faire compétition à la Formule 1, mais explique que l’électrique sera une énergie d’avenir, et il pense que la F1 pourrait y venir à l’avenir, en se rapprochant de sa discipline.

"Je suis un grand fan de Formule 1, je l’ai toujours été" a déclaré Agag lors de l’eConference de la FIA. "Je pense que l’électrique sera la manière de déplacer les voitures dans le futur. La Formule E a une licence exclusive de 25 ans pour les monoplaces électriques."

Une exclusivité qui, selon lui, accélérera des discussions entre Formule E et Formule 1 à l’avenir : "Pour moi, cela pose les conditions d’un possible accord dans le futur. Je ne sais pas encore comment cela se passera."

En revanche, Agag pense que la Formule E manque encore de performance pour pouvoir réellement se placer à hauteur de la F1 : "Une fois que les monoplaces électriques seront aussi rapides que les voitures à moteur thermique, je ne pense pas qu’il y aura une raison de courir séparément."

"Mais je pense qu’il faudra du temps. Je ne serai peut-être plus là, ou je n’aurai peut-être plus les responsabilités que j’ai actuellement. Ce n’est pas imminent, amis je pense que les conditions sont présentes pour qu’il y ait une telle approche à l’avenir."

Enfin, il pense que ce rapprochement pourrait se faire par John Malone, qui est le président du conseil de Liberty Media et Liberty Global, qui possèdent respectivement la F1 et la Formule E : "Nous avons différents actionnaires qui sont liés au même actionnaire principal, donc ils devront probablement prendre des décisions à ce niveau-là."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less