Formule 1

Haas ne peut apprendre de ses erreurs qu’après les avoir faites

L’apprentissage se fait à la dure en Formule 1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 décembre 2018 - 16:21
Haas ne peut apprendre de ses (...)

L’équipe la plus jeune de Formule 1, Haas F1 Team, a terminé sa troisième saison au cinquième rang du classement constructeur. Une cinquième place qui aurait pu être la sixième si Force India n’était pas repartie de zéro en cours de saison.

Son directeur, Günther Steiner, assure que l’exercice est de plus en plus périlleux pour la jeune structure qui, à mesure qu’elle avance au classement, a de moins en moins de place à l’erreur. Outre les performances de la voiture, la gestion des week-ends de course est cruciale.

"Plus on progresse et plus c’est difficile, on s’en rend compte" admet Steiner. "Ce n’est qu’une partie de notre processus de croissance. Si vous êtes dans cette ligue, vous n’avez qu’à faire en sorte que tout fonctionne pour être là. Il ne suffit pas d’avoir une bonne voiture, il faut un ensemble fonctionnel. Vous avez besoin que tout soit exécuté parfaitement."

Pour lui, le seul moyen d’apprendre est de faire des erreurs, même si cela a mené l’équipe à "perdre des points qui n’auraient pas dû l’être. Nous ne devrions pas nous rater, mais en nous ratant, nous apprenons à réussir. C’est donc mon but d’apprendre et de m’améliorer, parce que je pense que si on se trompe une fois, c’est largement supportable."

Haas F1

expand_less