Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Raikkonen et ses années Ferrari : 2015, un nouveau duo avec Vettel

Ils s’entendent bien mais les performances ne sont pas encore là

F1


Miniboutik



Pour la saison 2015, Fernando Alonso, parti chez McLaren Honda, est remplacé par le quadruple champion du monde Sebastian Vettel en tant qu’équipier de Kimi Räikkönen chez Ferrari.

C’est le début d’une nouvelle collaboration pour le Finlandais, beaucoup moins "politique" qu’avec l’Espagnol. Cela suffira-t-il à relancer Ferrari, avec une Ferrari SF15-T qui est annoncée plus performante ? Rien n’est moins sûr...

Après de bon essais hivernaux, Kimi Räikkönen se qualifie en cinquième position sur la grille de départ du Grand Prix d’Australie. Le lendemain, après quelques déconvenues en début d’épreuve, et alors qu’il occupe la cinquième place, il abandonne après son arrêt au stand au quarantième tour à cause d’un écrou de roue arrière mal serré.

Dès le début du Grand Prix de Malaisie, duquel il s’élance onzième, Felipe Nasr le touche et crève son pneu arrière gauche, relégué en fond de classement, il remonte au fil des tours et termine quatrième quand son nouvel équipier Sebastian Vettel remporte l’épreuve. Räikkönen se classe ainsi provisoirement cinquième avec 12 points quand Vettel est déjà deuxième avec 40 points. On ne le sait pas encore mais le ton est ainsi donné pour plusieurs années...

En Chine, il finit une nouvelle fois quatrième juste derrière son coéquipier. Une semaine plus tard à Bahreïn, grâce à une stratégie décalée, il monte sur le podium en terminant deuxième derrière Lewis Hamilton. C’est son premier podium depuis son retour chez Ferrari.

Pour le retour en Europe, lors du Grand Prix d’Espagne, Kimi Räikkönen teste une nouvelle version de la Ferrari SF15-T puis revient à l’ancienne configuration pour les qualifications et la course. Septième des qualifications, il termine cinquième de l’épreuve derrière son compatriote Valtteri Bottas.

À Monaco, qualifié en sixième position, il termine le Grand Prix à la même place. Au Grand Prix du Canada, pour la première fois de la saison, il bat son équipier en qualification. Le lendemain, parti en tête-à-queue à la mi-course, il finit quatrième, juste devant Vettel et réalise le quarante-deuxième meilleur tour en course de sa carrière ; il est désormais le deuxième dans cet exercice, devant Alain Prost.

Les trois courses suivantes vont toutefois s’avérer plus compliquées : en Autriche, qualifié en seconde partie de grille, il perd le contrôle de sa monoplace dès les premiers hectomètres, accroche Fernando Alonso et provoque leur double abandon. En Grande-Bretagne, il finit à une faible huitième place quand Vettel est encore sur le podium. Lors du Grand Prix de Hongrie, il réalise un excellent départ depuis la troisième ligne et occupe la deuxième place dès le premier tour de course, derrière son coéquipier Vettel, également très bien parti ; il abandonne à cause d’un problème d’ERS à quinze tours de l’arrivée et est relégué à la cinquième place du championnat avec 76 points quand Sebastian Vettel est troisième avec 160 points.

Après la pause estivale, en Belgique, Räikkönen prolonge son contrat d’un an avec Ferrari et finit septième de la course.

Il obtient ensuite son deuxième podium de la saison en terminant troisième du Grand Prix de Singapour, course remportée par son coéquipier. Au Japon, il termine derrière Vettel à la quatrième place.

En Russie, cinquième des qualifications, il prend un bon départ et passe troisième derrière les Mercedes. En fin d’épreuve, il lutte pour le podium contre Valtteri Bottas et Sergio Pérez et, en effectuant une manœuvre de dépassement, il percute Bottas qui abandonne et franchit la ligne d’arrivée cinquième ; il est pénalisé de trente secondes et déclassé à la huitième place.

Aux États-Unis, il s’élance dix-huitième après une pénalité pour avoir changé des éléments de son groupe propulseur et abandonne en course sur un problème de freins. Lors du Grand Prix du Mexique, il abandonne également après un nouveau contact avec son compatriote finlandais, lequel termine sur le podium et lui ravit la quatrième place du championnat.

Au Brésil, il termine quatrième derrière Vettel et leurs positions s’échangent lors du dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi, où le Finlandais signe son troisième podium de la saison.

Räikkönen se classe finalement quatrième du championnat avec 150 points... bien loin des 278 de son équipier, et des 381 du champion, Lewis Hamilton encore une fois.


2 janvier 2019 - 17h22, par Olivier Ferret 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Hamilton : Schumacher restera le meilleur de tous les temps
Info suivante : Le plan de Liberty pour la F1 aidera pour les revenus commerciaux


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

WRC
WRC

F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1