Motorsport

Toyota a pris un bon départ au Mans

Bon début de course pour les voitures japonaises

Recherche

Par Olivier Ferret

16 juin 2012 - 18:05
Toyota a pris un bon départ au (...)

TOYOTA Racing a pris un bon départ pour sa toute première apparition en compétition officielle, se montrant constamment rapide durant les deux premières heures des 24 Heures du Mans.

La TS030 HYBRID n°8 de Stéphane Sarrazin, Anthony Davidson et Sébastien Buemi s’élançait de la troisième position sur la grille, avec Stéphane au volant. Alex Wurz était quant à lui dans le baquet de la n°7 pour ce premier relais, sous l’œil de ses coéquipiers Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima.

Sur une piste majoritairement sèche, malgré une forte pluie durant la matinée, la n°8 perdait une place dans le premier tour, avant d’échanger sa position avec la TS030 HYBRID sœur, la n°7, après vingt minutes de course.

Les premiers arrêts au stand du TOYOTA Racing en conditions de course intervenaient peu après la demi-heure de course. A cette occasion, les deux voitures bénéficiaient d’un rapide redémarrage grâce à la propulsion électrique du TOYOTA HYBRID System – Racing.

Après la première heure du team en compétition, les n°7 et n°8 pointaient aux 3e et 4e rangs. Les pilotes ayant pris le départ bouclaient un triple relais avant d’être relayés lors du troisième pit stop par Nicolas et Stéphane.

Yoshiaki Kinoshita, Président du Team : « Il s’agit d’un départ régulier et satisfaisant pour nous. L’équipe a bien travaillé lors de notre premier arrêt au stand en compétition officielle et c’est très plaisant de voir les TS030 HYBRID repartir en mode électrique en course pour la première fois. »

Alex Wurz : « Le départ a été OK. J’étais derrière Stéphane et j’ai pu le passer ensuite. Après le premier relais, nous avons suivi le rythme des voitures de tête, qui avaient tout d’abord creusé l’écart. Nous avons ensuite maintenu cet écart. L’auto était un peu difficile à piloter, mais elle s’est ensuite améliorée avec un meilleur équilibre lors des deuxième et troisième relais. J’étais à fond et j’attaquais comme un fou. »

Stéphane Sarrazin : « J’ai été surpris au départ : je pense que certains concurrents n’ont pas suivi la procédure : normalement, nous devons être côte à côte. La voiture était plutôt délicate durant les premiers tours, mais elle est devenue meilleure et j’ai régulièrement amélioré mes chronos. J’ai vraiment eu un mauvais trafic, toujours dans les courbes rapides. Je n’ai pas été chanceux mais je suis certain que ce sera mieux la prochaine fois. Ce premier triple relais a été positif. Nous sommes désormais dans le coup. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less