Motorsport

Spa : Les brèves du vendredi...

Tout ce qu’il faut savoir...

Recherche

Par

3 mai 2013 - 16:12
Spa : Les brèves du vendredi...

Nouveau format de qualifications, les choses à savoir...

Dans le but de rendre les séances qualificatives plus attrayantes, le Championnat du Monde d’Endurance a mis en place un nouveau système cette saison. Inauguré à Silverstone le mois dernier, la qualification impose aux équipes de désigner deux pilotes par voiture avec comme mission de réaliser au moins deux tours chronométrés durant la séance, soit un total de quatre tours rapides. « Nous avons commencé cette réflexion à l’issue du meeting de Fuji » nous explique Gérard Neveu. « Au Japon il y avait peu d’autos en piste en même temps, ce qui est dommageable pour les spectateurs. Il a fallu trouver une solution car l’endurance c’est le team spirit et tout le monde doit en profiter. »

Compte tenu de la longueur du tracé spadois, les pilotes auront 30 minutes dans chaque catégorie pour aller chercher la pole. Ce système n’est valable que pour le FIA WEC, les 24 Heures du Mans gardant son système habituel. Les organisateurs tirerons les conclusions en fin d’année afin d’en tirer le meilleur parti pour 2014.

Stéphane Lémeret proche du Sébastien Loeb Racing...

Point de volant aux 6 Heures de Spa pour Stéphane Lémeret mais le pilote belge compte bien être au départ des 24 Heures du Mans. Des contacts sont en cours avec le Sébastien Loeb Racing qui pourrait aligner une McLaren MP4-12C pour le nonuple Champion du Monde WRC. En attendant, Stéphane Lémeret ronge son frein dans le paddock sachant qu’il prendra part aux 24 Heures du Nürburgring sur une Opel officielle. On le verra également en Renault Clio Cup Europe dont le coup d’envoi sera donné sous peu.

Christophe Bourret absent chez IMSA...

Un pépin de santé empêche Christophe Bourret de rouler sur la Porsche 911 GT3-RSR/IMSA Performance Matmut à Spa. Jean-Karl Vernay et Raymond Narac rouleront donc à deux ce week-end. Il est prévu que Christophe retrouve l’équipe rouennaise aux 24 Heures du Mans.

Dans deux semaines, IMSA Performance Matmut sera à Imola pour l’European Le Mans Series. A cette occasion, Wolf Henzler sera absent pour cause de 24 Heures du Nürburgring. L’Allemand sera remplacé par Patrick Long, l’Américain épaulant Patrice Milesi.

Romain Dumas pas encore fixé sur Pikes Peak...

L’Alésien fait son retour en GT cette année avec trois manches du FIA WEC au programme dans le baquet de l’une des deux Porsche 911 RSR. Le vainqueur des 24 Heures du Mans 2010 va avoir un programme de développement bien chargé cette année avec le projet LMP1 où le pilote officiel Porsche est confirmé pour 2014 : « Les choses sont claires pour 2014 puisque Timo serons dans le proto Porsche LMP1. L’équipe grossit petit à petit et vous en saurez plus d’ici deux à trois mois. En attendant, je me régale de rouler en GT et je n’ai aucune frustration. »

Quant à la décision de prendre part pour la deuxième fois à Pikes Peak : « La décision finale n’est pas encore prise mais si j’y vais ce sera pour me battre devant. Il reste encore une petite chance sachant que j’ai déjà des semaines bien chargées. »

Neutralisation sans safety-car...

A Silverstone, les concurrents ont roulé sous régime de neutralisation sans safety-car. A compter de Spa, les choses sont un peu plus claires puisque selon les cas, les pilotes pourront rouler à 90 km/h sans que la voiture de sécurité soit en piste ou à 100 km/h derrière le safety. On peut comparer la chose au fameux Code 60, en place depuis quelques années aux 24 Heures de Dubai.

Une nouvelle livrée chez Gulf Racing Middle East...

Absent à Silverstone, la Lola B12/80 du Gulf Racing Middle East est bien présente ce week-end à Spa-Francorchamps avec une auto confiée à Fabien Giroix, Frédéric Fatien et Keiko Ihara. La Lola a perdu sa robe bleue Gulf pour une nouvelle livrée plus sombre.

Guillaume Moreau en visite...

Le pilote OAK Racing est présent ce week-end à Spa-Francorchamps dans le stand OAK Racing. Le Limougeaud fait son retour en FIA WEC depuis son grave accident lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2012. On le reverra notamment aux 24 Heures du Mans.

Rebellion Racing face à son futur...

Les plus folles rumeurs courent au sein du paddock quant à l’avenir du Rebellion Racing en LMP1. Fort d’un double programme cette saison, l’équipe suisse est déjà en pleine réflexion pour 2014. On attendait une annonce dès ce meeting mais il semble que ce soit quelque peu différé, le temps de finaliser le tout. La rumeur a notamment parlé d’un proto ORECA motorisé par Toyota ou encore la prise en charge du projet électrique Nissan pour 2014. On en saura pas plus mais ce qui est positif, c’est que le Rebellion Racing intéresse de plus en plus, l’équipe suisse étant la première force derrière Audi et Toyota.

Les LED pas toutes opérationnelles...

On a l’habitude de l’éclairage sur les côtés des autos pour suivre les trois premiers de chaque catégorie. Sur certaines voitures, cet éclairage ne sera pas opérationnel pour ces 6 Heures de Spa, notamment sur quelques LMP2. Tout sera rentré dans l’ordre pour les 24 Heures du Mans.

Un bruit plus soufflé chez Audi...

Par rapport à l’année passée, les Audi R18 e-tron quattro émettent un bruit différent, celui-ci étant plus "soufflé"...

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less