Motorsport

Pescarolo Team Autovision garde la tête du championnat

Grâce à sa 6ème place à Spa

Recherche

Par

10 mai 2011 - 08:26
Pescarolo Team Autovision garde la (...)

Pour sa deuxième course 2011, le Pescarolo Team Autovision n’a pu réitérer sa victoire des Six Heures du Castellet, en raison de la présence des Peugeot 908 et des Audi R18, mais la Pescarolo-Judd n°16 a réussi à prendre la sixième place, laissant derrière elle deux LMP1 diesel, une Peugeot 908 de Peugeot Sport et la 908 HDi FAP du Team ORECA Matmut. Ce faisant, elle a une nouvelle fois terminé première des protos "essence" devant les Lola Toyota du Rebellion Racing.

Cette sixième place est également la première des concurrents engagés en Le Mans Series, mais Spa figurant à la fois au calendrier de l’ILMC et des Le Mans Series, cette première place ne s’accompagnait pas d’un podium.

"Comme au Ricard, Christophe assura le départ. Pendant 28 tours il resta dans le sillage de la Rebellion de Prost et pris la tête des essence quand ce dernier s’arrêta plus tôt que prévu pour fixer un petit problème. Pendant son double relais, Julien Jousse ne quitta pas cette place de leader, mais c’est Jean-Christophe Boullion sur la Rebellion n°13 remonté du fond de grille qui lui mit la pression. Chez Pescarolo Team Autovision, la stratégie des arrêts ravitaillement fut sans faille et le travail de mécaniciens remarquable lors des changements de roues. Finalement Emmanuel Collard contrôla la situation sans ralentir le rythme, car les Rebellion- Toyota et les Zytek n’amusaient pas le terrain. Lors du dernier relais Tinseau résista même au retour de la Peugeot de Pagenaud, retardée par une rupture de suspension. Il assurait ainsi à l’équipe une superbe 6ème place au classement général, derrière cinq voitures à moteur diesel, à 5 tours, mais devant 2 Peugeot !"

Au classement teams, les cinq premières voitures classées à Spa ne marquent pas de points au classement Le Mans Series, mais le Pescarolo Team Autovision ne marque que les points de sa sixième place, tant et si bien que l’écart entre l’équipe sarthoise et le Rebellion Racing demeure inchangé après la manche belge, Pescarolo Team Autovision ayant marqué les sept points de la sixième place pour un total de 22 points, tandis que Rebellion a ajouté le point de sa pole position LMP2 à Spa aux six points de la septième place de Nicolas Prost et Neel Jani pour un total de 20 points après cette deuxième manche.

Par ailleurs, après ces 1000 Km de Spa-Francorchamps, le Pescarolo Team Autovision conserve la première place au Michelin Green X Challenge, avec 73 points, contre 70 à Race Performance et 65 à RLR Motorsport.

Avant la prochaine course, les 24 Heures du Mans, Henri Pescarolo fonde désormais quelques espoirs sur le communiqué publié par l’ACO relatif aux équivalences : "Comme tous les concurrents à moteur essence, nous espérons que l’ACO applique son règlement et revoie d’une manière significative les équivalences entre les diesel et les essence. La règle des 2% d’écart ayant été pulvérisée, nous ne comprendrions vraiment pas que l’on perpétue cette injustice qui dure depuis maintenant plus de 5 années."

A suivre donc...

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less