Motorsport

Nicolas Prost : Nous sommes là pour la victoire au général

Gagner Petit Le Mans

Recherche

Par

19 octobre 2012 - 13:39
Nicolas Prost : Nous sommes là pour (...)

Une semaine après Fuji et le titre mondial en poche et une avant Shanghai, Rebellion Racing vient se mesurer aux concurrents américains à l’occasion de la finale American Le Mans Series pour le Petit Le Mans. Pour cette deuxième escapade américaine de l’année, le team suisse aligne une Lola-Toyota pour Nicolas Prost, Neel Jani et Andrea Belicchi. Si en Championnat du Monde d’Endurance le Rebellion Racing se bat pour la place de meilleure équipe privée à l’arrivée, le trio joue ce coup-ci la victoire au général face à Muscle Milk Pickett Racing, Dyson Racing et une meute de LMP2 prête à profiter du moindre faux pas des prototypes de la catégorie reine. Les essais ont bien débuté pour les pilotes de la #12 qui sont en terrain connu, ce qui laisse de bonnes chances de décrocher un bon résultat en terre georgienne. Avant la dernière séance d’essais libres, Nicolas Prost fait le point.

Laurent Mercier : Nico, comment se sont déroulés les premiers essais ?

Nicolas Prost : « Nous avons bien travaillé et pas recherché la performance absolue. En réalité, le souci principal concerne le baquet. Andrea est plus grand que Neel et moi, et nous devons trouver le bon compromis. Pour la course, on s’attend à une très belle bagarre face à Muscle Milk Pickett Racing. Le règlement des courses à l’américaine est particulier et on sait bien que l’on nous attend plus en outsider qu’en favori, mais nous sommes là pour gagner la course. »

Tu apprécies le tracé ?

« Oui j’adore les circuits à l’américaine. L’endroit me rappelle un peu Kyalami ou Brands Hatch. Ce n’est pas la première année que nous venons ici et c’est toujours un vrai plaisir. De plus, nous pouvons nous battre pour une victoire au général. Le Petit Le Mans fait partie des trois plus grandes courses d’Endurance avec Sebring et Le Mans. Une victoire ici comblerait l’équipe. J’ai grandi aux Etats-Unis et rouler ici est toujours quelque chose de spécial. J’adore également Sebring, notamment pour l’ambiance. Il y a besoin d’une vraie atmosphère en Endurance. Cela fait partie de la course. C’est aussi cela que l’on a retrouvé la semaine passée à Fuji en Championnat du Monde d’Endurance. »

Dans une semaine, place à Shanghai pour la finale du WEC. La mission est accomplie avec le titre mondial de la meilleure équipe privée ?

« Oui l’objectif est atteint, mais ce n’est pas tout. Avec Neel, nous pouvons encore décrocher la troisième place au championnat Pilotes, ce qui serait une belle récompense. Même si le titre de la meilleure équipe privée n’est pas assimilée à une vraie catégorie, ça y ressemble tout de même beaucoup. »

Il en manque encore pour aller titiller les Constructeurs...

« Il y a quelques années, il y avait une équivalence essence/diesel, et maintenant nous en avons une triple avec l’arrivée de l’hybride. Il y a une équation à résoudre. Un titre de Champion du Monde de la meilleure Equipe Privée est instable sur le plan des retombées. »

La présence de l’équipe ici pourrait inciter à un engagement complet en ALMS la saison prochaine ?

« Cela fait partie des possibilités même si rien n’est fixé sur le sujet. Le pays est un gros marché pour Rebellion et Lemo, et les retombées aux Etats-Unis sont bonnes. »

La saison en WEC a été belle et Rebellion Racing a une nouvelle fois montré qu’elle était au rendez-vous...

« Nous avons gagné quatre courses. Au Mans, nous avons été solides et je dois dire que l’on a cru au podium final. A Fuji, la course a été très serrée avec la HPD du JRM Racing. Durant quatre heures, l’écart s’est situé entre 15 et 40 secondes. Sur le plan de la compétition, c’est quasiment la plus belle victoire. L’écart durant deux relais a été d’environ cinq secondes. »

Pour en revenir au Petit Le Mans, le trafic va jouer une part importante ?

« C’est certain même s’il y a moins d’autos que l’année passée. La gestion du trafic sera prépondérante. C’est un peu le cas sur tous les circuits, mais encore plus ici. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less