Motorsport

Meeke vise l’irréprochable en Australie

"Je dois continuer de travailler"

Recherche

Par www.wrc.com

28 août 2015 - 16:34
Meeke vise l’irréprochable en Australie

S’il estime qu’il y a du positif à retenir de sa prestation au Rallye d’Allemagne, Kris Meeke reconnait qu’il reste du travail pour arrêter ses erreurs.

Débutant bien l’épreuve allemande, le Nord-Irlandais était le seul à pouvoir suivre les Volkswagen sur les cinq premières spéciales. Néanmoins, cette entame impressionnante s’arrêtait dans l’ES6 quand sa DS 3 glissait sur de la terre, et qu’une biellette cassait lors de son excursion champêtre.

Alors qu’Yves Matton, le directeur de Citroën Racing, scrute chaque performance avant d’annoncer le duo de l’équipe pour 2016, Meeke commettait alors sa deuxième erreur en autant de rallyes. Par la suite, Meeke intégrait à plusieurs reprises le top trois et terminait sur une note positive avec la deuxième place de la Power Stage. Mais le Britannique a conscience qu’il en faut plus pour assurer son avenir dans l’équipe.

"Ces deux points sont la note positive d’un week-end décevant", raconte-t-il à wrc.com. "Certes, il y avait beaucoup de positif. Notre rythme était bon tout au long de l’épreuve, mais je me suis fait piéger sur un virage glissant. Je dois continuer de travailler dur et aller de l’avant pour éliminer ces petites erreurs."

Meeke rejette également tout changement fondamental de son approche. "Au niveau mondial, la marge est très fine entre une bataille pour la dixième ou la troisième place. Si vous luttez pour la victoire, cela augmente la concentration normalement. Je pilote à une allure confortable, mais j’ai tout simplement été piégé ici et en Finlande."

"Ces petites fautes m’ont coûté très cher sur les deux dernières rallyes. Les deux fois, j’aurais pu n’avoir qu’à enclencher le bon rapport et repartir, mais non. Cela n’enlève pas le fait que je sois responsable. Je dois supprimer mes erreurs et tout ira bien. Un podium était possible en Finlande et en Allemagne."

L’Australie représente peut-être sa dernière chance d’impressionner Matton avant que les décisions ne soient prises. Meeke vise donc une manche sans problème : "Tout ce que je peux faire est de continuer à piloter du mieux que je peux. Nous déciderons de notre stratégie en Australie lorsque nous aurons pu voir le rythme et nos sensations sur les spéciales."

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less