Motorsport

Le team M-Sport se prépare pour Monte Carlo

De la prudence mais aussi l’envie de bien faire

Recherche

Par

18 janvier 2015 - 18:02
Le team M-Sport se prépare pour (...)

Les pilotes de M-Sport World Rally Team, Ott Tänak et Elfyn Evans, s’apprêtent à débuter leur saison sur le très difficile rallye de Monte Carlo avec la Ford Fiesta RS WRC.

Celui-ci s’annonce d’autant plus difficile pour ces pilotes relativement inexpérimentés. Des conditions très changeants sont en effet attendues : asphalte sec, asphalte humide, glace et neige devraient composer cette épreuve, et parfois une seule et même spéciale, ce qui en fait l’un des rallies les plus difficiles de l’année.

Pour Evans, l’objectif sera de faire au moins aussi bien qu’en 2014. Le Gallois et son copilote Daniel Barritt avaient en effet décroché une très belle sixième place finale. Une nouvelle telle performance cette année permettrait à Evans de démarrer solidement sa saison.

Ott Tänak fait lui son retour à Monte Carlo, après n’avoir couru l’épreuve qu’une seule fois, en 2012. L’Estonien avait d’ailleurs lui aussi réalisé une belle performance, décrochant une huitième place finale. Aux côtés de son copilote Raigo Mõlder, Tanak voudra s’affirmer comme l’une des bonnes surprises de cette nouvelle saison.

Elfyn Evans est ambitieux mais reste prudent :

"L’année dernière fut le début d’une opportunité fantastique, mais nous avions alors peu d’expèrience avec la Fiesta RS WRC et n’avions jamais couru à Monte Carlo auparavant, alors il y avait beaucoup de choses à apprendre. C’était une situation délicate, mais cette année tout sera plus familier, la voiture en particulier. Le rallye sera malgré tout difficile, mais après une année de compétition à notre actif j’ai vraiment hâte d’y être."

"Le plus gros challenge réside indiscutablement dans les conditions météo changeantes, pas juste d’une spéciale à une autre mais parfois dans une seule et même spéciale. Pour être performant, vous devez effectuer les bons choix de pneus pour chaque conditions. Je ne pense pas que l’édition de cette année échappera à la règle."

"Si nous pouvions débuter l’année avec un gros résultat cela serait formidable. C’est un rallye difficile alors si nous parvenons à arriver au bout avec de la vitesse et de la constance, je serais comblé."

Ott Tänak s’attend lui aussi à vivre un rallye compliqué.

"Je m’attends à rencontrer de la difficulté la semaine prochaine. Je n’ai couru ce rallye qu’une fois en 2012 lorsque les conditions n’étaient pas aussi compliquées qu’elles le sont ces derniers temps. Il semblerait que nous puissions rencontrer des conditions hivernales compliquées, alors nous devons rester calme et sur nos gardes."

"Les conditions changent en permanence. A certains endroits vous avez de la neige, dans d’autres vous aurez le tarmac. Parfois vous avez une bonne accroche, et d’autre fois aucune ! Il est difficile de trouver de la confiance sans aller au delà de la limite, mais nous sommes des pilotes et c’est notre travail. Nous devons trouver l’équilibre entre le fait d’être rapide tout en restant prudent, et nulle part ailleurs qu’à Monte Carlo cela est aussi vrai, alors cela constituera un début de saison vraiment compliqué."

"Nous avons fait des essais à la fin de la saison dernière et nous nous sommes sentis à l’aise avec la voiture. Nous avons parcouru beaucoup de kilomètres, et même si j’ai davantage piloté la voiture de 2014, j’avais beaucoup d’expérience avec la Ford Fiesta RS donc je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour m’adapter."

"Le plus difficile est de parvenir à trouver la performance idéale, ce moment où vous parvenez à être très proche de la limite sans pour autant la franchir. Cela prendra un peu de temps, mais si nous y allons en douceur et que nous travaillons bien nous connaîtrons un bon rallye."

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less