Motorsport

Hyundai entame sa deuxième saison WRC au Rallye Monte-Carlo

Avec Neuville et Sordo pour engranger un bon résultat

Recherche

Par Olivier Ferret

19 janvier 2015 - 14:47
Hyundai entame sa deuxième saison (...)

L’équipe Hyundai Motorsport est prête à entamer sa seconde saison en Championnat du Monde des Rallyes dans le cadre du Rallye Monte-Carlo, première des treize manches du calendrier 2015.

Un an après avoir fait ses débuts officiels dans la grande classique hivernale, Hyundai
Motorsport revient dans la principauté avec la ferme intention d’exploiter sa première année d’expérience pour continuer de se rapprocher des meilleurs compétiteurs de la discipline.

L’équipe alignera deux Hyundai i20 WRC dans cette course, confiées à Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC N°7) et Dani Sordo/Marc Martí (Hyundai i20 WRC N°8). Ces deux équipages disputeront l’intégralité de la saison sous les couleurs du Hyundai Shell World Rally Team.

En raison des conditions météo qui peuvent modifier très rapidement l’état des routes, le choix des pneus pourrait s’avérer une nouvelle fois délicat dans cette épreuve particulière. Le Monte-Carlo est la seule manche du championnat où les compétiteurs disposent de cinq types de pneus Michelin différents, depuis les gommes asphalte "dures" jusqu’aux gommes
cloutées

Hyundai Motorsport s’est préparée pour ce rendez-vous en accomplissant quatre journées de tests dès le mois de décembre en Ardèche avec ses pilotes titulaires Thierry Neuville et Dani Sordo. Ces essais se sont déroulés dans des conditions climatiques variées ce qui a permis de bien travailler sur les set-up. Une séance supplémentaire de deux jours a eu lieu durant la semaine précédant la course au cours de laquelle les pilotes ont pu affiner les réglages spécifiques pour cette prochaine compétition.

Par définition, le Rallye Monte-Carlo peut toujours réserver des surprises. Mais en s’appuyant sur son duo de pilotes et sur son expérience acquise l’an dernier, Hyundai Motorsport a l’ambition de signer un bon résultat dans cette manche d’ouverture de la saison 2015.

"Le Rallye Monte-Carlo est connu pour ces conditions de terrain qui peuvent changer très vite et pour les rebondissements qui peuvent en résulter. Même en ayant l’expérience de cette épreuve, il y a beaucoup de paramètres que l’on ne peut pas totalement maîtriser. Notre précédente participation a connu une fin prématurée. Nous avons joué de malchance, mais nous étions satisfaits de nos choix de pneumatiques et nous sommes confiants quant au travail que nous allons de nouveau réaliser avec notre partenaire Michelin. Nos pilotes connaissent bien cette épreuve. On connait leur niveau sur asphalte et ils sont capables de s’adapter aux diverses conditions susceptibles d’être rencontrées dans ce rallye. Nous nous trouvons encore à un stade précoce de notre développement mais nous croyons que nous pouvons réaliser une prestation solide dans cette course. Les performances pures des voitures ne constituent pas un facteur aussi important que dans les autres rendez-vous du calendrier," commence Michel Nandan, Team Principal.

Le Rallye Monte-Carlo n’a pas souri jusqu’à présent à Thierry Neuville mais le pilote belge a bien l’intention d’inverser cette tendance à l’occasion de sa quatrième participation.

“Notre trêve hivernale a été courte puisque nous avons accompli des tests en vue du Monte-Carlo dès le mois de décembre. Nous sommes bien préparés. Ce rallye est particulier. C’est le premier de la saison, les conditions peuvent être très variables et il est difficile de prévoir ce qui va se passer. J’ai bien sûr l’intention d’y couvrir plus de kilomètres que l’an dernier, pour mon équipe et pour moi. Nous allons exploiter toute notre expérience acquise en 2014 pour viser le meilleur résultat possible.”

Dani Sordo participera au Rallye Monte-Carlo pour la septième fois.

“J’aime beaucoup ce rallye. Il est très différent des autres. Les spéciales sont superbes. C’est toujours un gros challenge pour les pilotes et pour les voitures. Notre ambition est bien sûr d’être performants et d’obtenir le meilleur résultat possible. Le podium parait envisageable. J’étais troisième l’an dernier quand un problème électrique m’a contraint à l’abandon. Mais il s’agit toujours d’une course difficile où il faut il se donner à fond tout en sachant rester calme quand les conditions deviennent piégeuses.”

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less