Le Rallye du Portugal, premier révélateur pour le Team ORECA

"Les nouveautés seront nombreuses à l’occasion de ce Rallye"

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2015 - 08:54
Le Rallye du Portugal, premier (...)

Le Team ORECA entame son programme en WRC2 et WRC3 lors du Rallye du Portugal, où il engagera deux équipages : Eric Camilli et Benjamin Veillas à bord d’une Ford Fiesta R5 en WRC2, ainsi que Teemu Suninen et Mikko Markulla aux commandes d’une DS3 R3 Max en WRC3.

Accompagnant les deux pilotes membres du Junior Driver Development Programme de TMG, l’équipe tricolore joue la carte de l’humilité. Elle effectuera à l’occasion de l’épreuve lusitanienne son retour en rallye, discipline où elle a déjà été couronnée de succès.

Hugues de Chaunac : « L’humilité est le mot d’ordre »

Habitué aux joutes de l’endurance depuis de nombreuses saisons, y compris au sein du projet Le Mans de l’équipe officielle Toyota, ORECA s’apprête à retrouver le monde des rallyes. L’écurie française y a décroché de nombres victoires au début des années 2000, aux niveaux national, européen et même mondial chez les Juniors. C’est d’ailleurs en misant sur la jeunesse que le Team ORECA effectue ce retour, alignant deux pilotes prometteurs en WRC2 et WRC3.

« Les nouveautés seront nombreuses à l’occasion de ce Rallye du Portugal » précise Hugues de Chaunac, Président du Groupe ORECA. « Le team est encore dans une phase de découverte de nos pilotes, mais aussi des deux autos, et nous n’avons plus couru en rallye depuis plusieurs années. Pour toutes ces raisons, l’humilité est le mot d’ordre. C’est d’autant plus vrai que le niveau du WRC2 est particulièrement élevé. Nous allons ainsi être confrontés à des équipes et pilotes aguerris, qui sont très performants. Nous avons l’expérience, mais nous devons reprendre nos marques face à ces spécialistes. La motivation est grande, tout comme l’impatience de retrouver un terrain qui nous a manqué… et de nous situer dans la hiérarchie. Les pilotes comme le team connaissent leur mission : apprendre ou ré-apprendre, ne pas commettre d’erreur et être à l’arrivée. Ces trois composantes ne sont pas dissociables et déterminent notre état d’esprit. J’ai confiance en tout le monde pour faire ce qu’il faut pour être compétitif. »

Eric Camilli : « L’envie de bien faire est forte »

Membre de l’Équipe de France FFSA Rallye, Eric Camilli a intégré le Junior Driver Development Programme de TMG. Et s’il a déjà roulé en WRC2, avec notamment une prestation remarquée lors du dernier Rallye Monte-Carlo, le Niçois fera ses premiers pas en compétition avec une quatre roues motrices sur la terre. Ses objectifs ont donc été définis en conséquence. « Nous allons découvrir l’épreuve, ainsi que la terre avec ce type de voiture. Notre but est clairement de prendre le plus d’expérience pour cela il faut d’abord finir le rallye » explique Eric. « Nous avons beaucoup à apprendre. Il faudra dans un premier temps prendre nos repères. Nous allons prendre les spéciales les unes après les autres en tentant de progresser de manière continue. L’envie de bien faire est forte. »

Eric Camilli et Benjamin Veillas évolueront au cœur d’une catégorie WRC2 impressionnante, tant par le nombre de concurrents que par leur qualité. « La liste des engagés est incroyable et nous savons que notre mission ne sera pas facile compte tenu du niveau. Mais c’est dans la difficulté que l’on s’améliore le plus. Nous ne pouvions pas espérer meilleur révélateur. Nos essais se sont bien passés et nous ont placés sur une bonne dynamique. Le feeling est rapidement passé. »

Teemu Suninen : « Engranger le maximum d’expérience »

A 21 ans seulement, Teemu Suninen prendra son deuxième départ en WRC3, le premier s’étant soldé par une victoire sur son territoire, en Finlande, l’an dernier. Le Rallye du Portugal sera synonyme de découvertes pour le jeune scandinave, copiloté par Mikko Markulla et également membre du Junior Driver Development Programme de TMG. « Ce rallye est complètement nouveau pour moi, donc mon objectif est d’engranger un maximum d’expérience et d’être à l’arrivée » confie Teemu.

« J’ai développé mon système de notes pour m’adapter davantage aux spéciales européennes et nous avons réalisé une bonne séance de tests. Je vais devoir m’adapter à nouveau à une voiture deux roues motrices. La clé est d’attaquer fort tout en restant sur la route sans connaître le moindre problème. Je suis enthousiaste et impatient d’entamer cette saison ! »

Afin de préparer ce Rallye du Portugal, le Team ORECA a effectué une séance d’essais dans le sud de la France. Cinq autres manches seront au programme de l’équipe en cette saison 2015.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos