Motorsport

López : Déjà ma dixième pole position...

"J’ai littéralement explosé de joie"

Recherche

Par Olivier Ferret

15 mai 2015 - 22:49
López : Déjà ma dixième pole position...

– Comme si la Nordschleife était son jardin, José María López a dominé les qualifications sur le circuit du Nürburgr ing. L’Argentin signe ainsi sa dixième pole position en dix-sept meetings de FIA WTCC.
– Sébastien Loeb a réalisé le troisième temps, tandis que Yvan Muller et Ma Qing Hua sont respectivement cinquième et sixième.
– Les deux courses se dérouleront ce samedi matin, en lever de rideau des 24 Heures du Nürburgring.

Jeudi, le meeting débutait par une première heure d’essais libres. Confirmant son meilleur chrono réalisé il y a deux semaines lors des essais collectifs, José María López réalisait la meilleure performance, avec un tour en 8’41’’192. Mais à moins de 8/10e, Sébastien Loeb se montrait déjà pressant. Yvan Muller démontrait également sa progression, puisqu’il pointait à 1’’2 du leader.

Les conditions changeaient radicalement vendredi matin, avec du brouillard et de la pluie pour la deuxième session d’entraînements. La météo étant promise à une amélioration pour la suite du week-end, les pilotes Citroën ne forçaient pas leur talent. En fin de matinée, la piste était effectivement sèche pour la dernière séance. En 8’39’’441, Pechito López poursuivait sa marche en avant.

En raison de la longueur du circuit (25,378 km), les qualifications se déroulaient sur une heure pour tous les concurrents, au lieu du traditionnel système Q1/Q2/Q3. Aucun ravitaillement en essence n’étant autorisé, les pilotes ne pouvaient tenter leur chance qu’à trois reprises.

Sans coup férir, José María López ne quittait jamais la première place du classement. Améliorant à chaque fois sa performance, il réalisait la pole position à l’issue d’un tour en 8’37’’327, soit 176,6 km/h de moyenne ! La tâche de ses équipiers était plus ardue, avec un enchaînement en cascade. Parti le couteau entre les dents pour son ultime tentative, Sébastien Loeb commettait une erreur le contraignant à couper une corde. Quelques secondes plus tard, Ma Qing Hua partait à la faute en glissant sur la poussière ramenée sur la piste. Les drapeaux jaunes étaient de sortie, ce qui contraignait Yvan Muller à renoncer à sa troisième tentative !

Les deux courses, de trois tours chacune, se dérouleront demain à 11h15 et 12h15.

ILS ONT DIT

José María López : « Déjà ma dixième pole position en FIA WTCC, c’est incroyable… Je ne suis chez Citroën Racing que depuis un an et demi, mais tout va si vite que j’ai parfois du mal à réaliser ! Merci à l’équipe, qui me permet de donner le meilleur de moi-même. Je ne sais pas combien de temps ça durera, mais je savoure chaque instant ! Concernant cette séance, nous avons attendu le dernier moment pour tenter notre dernier essai car la piste s’améliorait sans cesse. J’ai fait un tour correct, et j’ai littéralement explosé de joie quand mon ingénieur m’a confirmé que j’avais la pole ! Je voulais vraiment obtenir ce résultat sur ce circuit. Je n’ai pas encore eu le temps de penser aux courses de demain, mais ça ne sera pas fondamentalement différent de ce que nous connaissons. Il faudra prendre un bon départ et essayer de s’échapper dans la boucle nord, où il est plus diffic ile de dépasser. Trouver le bon rythme pour les trois tours ne sera pas évident… »

Sébastien Loeb : « J’aurais préféré être premier ou deuxième, mais Pechito et Hugo étaient très rapides cet après-midi. J’ai commis plusieurs erreurs dans mon dernier tour, car je cherchais à attaquer pour aller les chercher. Finalement, c’est mon second essai qui a été le meilleur. Le format de cette qualification ne m’a pas dérangé, la pression était similaire à celle que nous connaissons habituellement avec l’enchaînement Q1 / Q2 / Q3. »

Ma Qing Hua : « Je pense que je pouvais faire mieux que cinquième. Dans mon troisième run, je suivais Sébastien Loeb de quelques centaines de mètres. Il est parti à la faute dans le deuxième secteur et cela a ramené beaucoup de poussière sur la piste. Je suis parti en glisse et je n’ai pas pu rattraper la voiture. J’ai touché le rail, mais les dégâts ne sont pas trop importants. Heureusement, ma Citroën C-Elysée WTCC sera prête pour les courses demain ! »

Yvan Muller : « Je voulais améliorer ma position avec un troisième run, mais Ma Qing Hua est sorti de la piste à ce moment. Avec les drapeaux jaunes, je n’avais pas de possibilité de faire un meilleur temps. Cela m’a permis d’économiser mes pneus pour les courses, ce pourrait être un avantage. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less