Motorsport

ES5 : Ogier prend son envol en tête

Ascochinga / Agua de Oro 2 (51,88km)

Recherche

Par www.wrc.com

2 mai 2013 - 22:45
ES5 : Ogier prend son envol en (...)

Avec la brume et une visibilité réduite à 50m, il y avait peu de pilotes avec un visage ravi à l’arrivée de cette dernière spéciale de la journée

Le leader Sébastien Ogier a réalisé le quatrième scratch de ce Rally Argentina. Préoccupé, le Français est rapidement allé inspecter l’arrière de sa Volkswagen Polo R pour constater que son pneu arrière gauche était très usé et faiblement gonflé.

« Je n’ai rien touché mais peut-être dans un gué ou quelque chose comme ça. Cette spéciale était un peu trop sèche pour les pneus tendres. Mais sur l’ensemble de la boucle, je ne pense pas que c’était un mauvais choix. Je suis heureux mais fatigué », a déclaré Ogier qui a devancé de 2.1s Mikko Hirvonen.

Malgré son deuxième temps, le Finlandais semblait frustré : « Nous avions de la buée sur notre pare-brise donc nous avons perdu beaucoup de temps. La spéciale était pire que ce que nous pensions. Les pneus durs n’étaient surement pas la meilleure option », a commenté le pilote de la DS3 WRC

Sébastien Loeb s’est classé troisième. Le nonuple champion du monde était convaincu que les gommes dures l’avaient pénalisé dans cette deuxième boucle. « Nous avons reçu l’information qu’il n’y aura pas de pluie à 100% mais c’était faux », a déclaré le Français.

Quatrième de l’ES5, Jari-Matti Latvala ne pouvait cacher sa colère après avoir perdu 10 secondes dans les 20 derniers kilomètres suite à un problème de frein à main déjà rencontré ce matin sur sa Polo R.

« C’est vraiment ennuyeux. Je ne suis pas du tout satisfait. Je peux comprendre que ça arrive mais c’est difficile de passer des épingles sans utiliser le frein à main. Je me suis battu et j’ai perdu beaucoup de temps. »

Evgeny Novikov a terminé cinquième avec sa Ford Fiesta RS juste devant Thierry Neuville, qui a du piloter sans temps intermédiaire une bonne partie de la spéciale.

Martin Prokop a demandé de l’aide à des spectateurs après avoir fait un tonneau avec sa Fiesta RS dans un virage lent. Gabriel Pozzo a perdu cinq minutes après avoir cassé sa direction assistée. Michal Kosciuszko était arrêté après avoir arraché une roue de sa Mini John Cooper Works.

Pos.#PiloteCat.TempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 8 S. OGIER 1:57:14.1
2. 1 S. LOEB 1:57:30.4 +16.3 +16.3
3. 2 M. HIRVONEN 1:57:32.2 +1.8 +18.1
4. 7 J. LATVALA 1:57:54.8 +22.6 +40.7
5. 5 E. NOVIKOV 1:58:51.8 +57.0 +1:37.7
6. 9 A. MIKKELSEN 1:59:09.2 +17.4 +1:55.1
7. 11 T. NEUVILLE 1:59:26.6 +17.4 +2:12.5
8. 21 M. PROKOP 2:03:55.5 +4:28.9 +6:41.4
9. 23 G. POZZO 2:07:24.4 +3:28.9 +10:10.3
10. 10 D. SORDO 2:07:46.7 +22.3 +10:32.6
11. 4 M. OSTBERG 2:07:47.3 +0.6 +10:33.2
12. 48 A. AL-KUWARI WRC2 2:10:05.0 +2:17.7 +12:50.9
13. 22 D. OLIVEIRA 2:11:28.3 +1:23.3 +14:14.2
14. 12 M. KOSCIUSZKO 2:12:02.4 +34.1 +14:48.3
15. 34 Y. PROTASOV WRC2 2:14:34.8 +2:32.4 +17:20.7
16. 38 R. TRIVIÑO WRC2 2:15:25.3 +50.5 +18:11.2
17. 82 G. SABA 2:17:00.2 +1:34.9 +19:46.1
18. 41 N. FUCHS WRC2 2:17:06.6 +6.4 +19:52.5
19. 33 A. KREMER WRC2 2:18:31.8 +1:25.1 +21:17.6
20. 84 R. CUENCA 2:18:59.7 +27.9 +21:45.6

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less