Motorsport

ES10 : Volkswagen garde le cap

Rallye du Portugal - Infos après la spéciale n°10

Recherche

Par www.wrc.com

13 avril 2013 - 19:31
ES10 : Volkswagen garde le cap

Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont augmenté leur avance en tête du rallye. Avec ce nouveau doublé, Volkswagen réalise son cinquième scratch aujourd’hui

Ogier a été le plus rapide dans l’ES10. Il dispose désormais de 22.3 secondes d’avance avant la dernière spéciale de la journée. À l’arrivée, le Français a indiqué qu’il avait enfin pris le dessus sur son virus. « Physiquement, j’ai donné tout ce que j’ai pu. Mais ça s’améliore. Je vais bien », a-t-il indiqué.

Second au général avec une Polo R WRC, Latvala a repris encore 5.9 secondes à Mikko Hirvonen qui pourtant avait mis deux nouveaux pneus sur sa Citroën DS3.

« J’ai vu Mikko monter des nouveaux pneus mais je préfère garder les miens pour demain », a confié Latvala. « Actuellement les routes sont propres et je suis agréablement surpris du comportement de mes pneus usés. J’essaie de me concentrer sur le revêtement et d’être souple sur mes freinages. »

Ayant terminé la spéciale avant Latvala, Hirvonen a reconnu qu’il était peu probable qu’il reprenne du temps sur con compatriote. Avant l’ES11, le pilote Citroën accuse 39 secondes de retard sur le pilote Volkswagen.

Evgeny Novikov reste quatrième avec près de trois minutes de retard sur le pilote Citroën. À l’arrivée, le Russe semblait inquiet par sa Ford Fiesta RS.

« Nous avons un problème. Je pense qu’il que quelque chose ne va pas au niveau des suspensions et la direction n’est pas droite », a-t-il expliqué. « Ça s’est passé à la fin de la spéciale. J’espère que ce n’est rien de grave et que je vais pouvoir réparer. »

Plus loin dans le Top 10, Martin Prokop et Michal Kosciuszko ont rencontré de sérieux problèmes.

Prokop a perdu près d’une minute et rétrograde au huitième rang après avoir perdu une roue arrière.

« Je pense que c’est l’arbre de transmission qui est cassé », a expliqué le pilote tchèque. « Ça s’est passé au début de la spéciale. La seule chose que l’on pouvait faire était de garder un peu de vitesse dans les portions rapides car nous perdions beaucoup de temps dans les virages serrés. »

Kosciuszko est passé de la neuvième à la quatorzième place suite à un problème dans l’ES10. En plein milieu de la spéciale, le moteur de sa Mini JCW s’est arrêté lui coutant près de 11 minutes. « La voiture s’est arrêtée, il n’y avait plus d’électricité », a détaillé le Polonais. « Nous avons perdu beaucoup de temps avant de pouvoir redémarrer. Je suis très déçu car Prokop a perdu du temps et nous avions une vraie opportunité de le dépasser. »

Les soucis de Prokop ont permis à Andreas Mikkelsen de grimper à la sixième place et à Dennis Kuipers d’hériter de la septième position.

En WRC 2, Robert Kubica a abandonné 700m après le départ de l’ES10 suite à un problème hydraulique avec sa palette de vitesses au volant.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less