Motorsport

Après ES10 : Latvala, en forme, leader en Finlande

Rallye de Finlande

Recherche

Par www.wrc.com

31 juillet 2015 - 19:10
Après ES10 : Latvala, en forme, (...)

Jari-Matti Latvala a réjoui ses fans en prenant la tête du Neste Oil Rally Finland ce vendredi, après avoir fait de très bons chronos lors de la deuxième boucle, et après trois changements de leader.

Jari-Matti Latvala mène devant son coéquipier Sébastien Ogier, tous deux sur Volkswagen Polo R WRC, et séparés par 2’’6 à l’issue de l’ES10. Après 160 kilomètres de secteurs chronométrés, le duel continue donc de tenir toutes ses promesses, alors que Kris Meeke, sur DS 3 WRC, occupe la troisième place, à 21’’4 de la tête de course.

Presque la moitié de la distance de course a été effectuée ce vendredi, en neuf spéciales. Avec l’absence de zone d’assistance, les équipages ont eu à composer toute la journée avec les problèmes matériels éventuels. La manche la plus rapide du Championnat du Monde des Rallyes a ainsi tenu toutes ses promesses, avec ses nombreux sauts.

C’est d’abord Sébastien Ogier qui a perdu la tête de course au profit de Kris Meeke en début de journée, avantage qu’il a repris dans la spéciale suivante. Le Français terminé la matinée avec une avance de 5’’3.

Latvala a ensuite élevé son rythme, jusqu’à signer sa 400e victoire de spéciale dans le mythique passage d’Ouninpohja et ses sept dizaines de sauts à effectuer. Au passage, le pilote Volkswagen en a profité pour prendre l’avantage sur le double Champion du Monde au classement général.

« Je n’ai jamais été aussi rapide dans cette spéciale, explique Latvala, et j’ai beaucoup de respect pour l’institution que représente Ouninpohja. Je me suis fait peur une paire de fois parce que je suis allé très haut sur certains sauts. C’était la meilleure spéciale d’un après-midi qui s’est très bien déroulé. »

Premier sur la route, Sébastien Ogier a eu des difficultés pour appréhender le grip des routes finlandaises, après les pluies torrentielles de la veille. Ensuite, lors de la deuxième boucle, ce sont les ornières creusées par les concurrents locaux qui l’ont déstabilisé. Il a surtout trouvé un revêtement le faisant balayer davantage.

Meeke a été gêné, semble-t-il, par une transmission qui ne lui a pas permis d’exploiter au maximum le potentiel de sa DS 3 WRC. Citroën Racing doit examiner sa voiture avant la deuxième étape. Toutefois, un temps leader, le Nord-Irlandais a réussi à rester toute la journée dans le sillage des pilotes Volkswagen. Il pourrait être encore plus près avant la deuxième étape mais il a écopé d’une pénalité de dix secondes pour pointage en retard.

Citroën Racing, en plus de la troisième place de Kris Meeke, peut compter sur la quatrième de Mads Østberg, qui a dix secondes de retard sur son coéquipier. En revanche, Volkswagen n’a pas un bilan parfait puisque Andreas Mikkelsen a été victime d’un accident spectaculaire dans l’ES5. Trop endommagée, la Polo R WRC du Norvégien ne repartira pas samedi.

Thierry Neuville est cinquième au volant de sa Hyundai i20 WRC. Le Belge a débuté le rallye peu confiant suite à son accident lors du shakedown, et a rencontré des soucis avec ses notes. Mais il a réussi à progresser dans la hiérarchie en raison des problèmes rencontrés par ses adversaires.

Il devance son coéquipier Dani Sordo de seulement 2’’7, l’Espagnol s’étant relevé d’un problème d’échappements. Le troisième homme de Hyundai, Hayden Paddon, est sorti de la route alors qu’il occupait la cinquième place. Derrière Dani Sordo, Juho Hänninen et Martin Prokop complètent le top 8. Neuvième, Esapekka Lappi mène en plus en WRC 2, et il devance Ott Tänak.

Tänak était quatrième au volant de sa Ford Fiesta RS WRC avant de casser une suspension à l’avant gauche contre une pierre dans l’ES3. Il a été en difficulté le reste de la journée. Son coéquipier Elfyn Evans a rencontré le même problème mais dans l’ES4. Il a perdu dix minutes dans l’opération. Lui aussi sur Ford Fiesta RS WRC, Robert Kubica a dû s’arrêter en raison de problème d’alternateur.

Samedi, deux boucles de spéciales sont au programme, pour un total de 131,04 kilomètres.

Pos.#PiloteTempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 2 LATVALA 1:16:19.2
2. 1 OGIER 1:16:21.8 +2.6 +2.6
3. 3 MEEKE 1:16:43.2 +21.4 +24.0
4. 4 OSTBERG 1:16:53.3 +10.1 +34.1
5. 7 NEUVILLE 1:18:08.8 +1:15.5 +1:49.6
6. 8 SORDO 1:18:11.5 +2.7 +1:52.3
7. 15 HANNINEN 1:18:41.7 +30.2 +2:22.5
8. 21 PROKOP 1:19:05.8 +24.1 +2:46.6
9. 42 LAPPI 1:19:37.7 +31.9 +3:18.5
10. 6 TANAK 1:19:49.4 +11.7 +3:30.2
11. 40 TIDEMAND 1:20:45.7 +56.3 +4:26.5
12. 32 LEFEBVRE 1:21:19.6 +33.9 +5:00.4
13. 37 BERTELLI 1:21:22.5 +2.9 +5:03.3
14. 39 PROTASOV 1:22:32.4 +1:09.9 +6:13.2
15. 38 NIKARA 1:22:37.5 +5.1 +6:18.3
16. 74 PEDDER 1:23:18.5 +41.0 +6:59.3
17. 70 GRONDAL 1:24:12.8 +54.3 +7:53.6
18. 12 AL QASSIMI 1:24:22.2 +9.4 +8:03.0
19. 73 KOCI 1:25:07.8 +45.6 +8:48.6
20. 5 EVANS 1:26:33.8 +1:26.0 +10:14.6

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less