Wolff : Hamilton et Russell sont en danger à bord de notre F1

La sécurité des pilote passe avant la politique

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 juin 2022 - 22:48
Wolff : Hamilton et Russell sont en (...)

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, a reconnu que la W13, très touchée par le phénomène du marsouinage et le rebond, était dangereuse à piloter pour ses pilotes Lewis Hamilton et George Russell.

Le dirigeant autrichien a pris la parole après qu’une réunion se soit tenue entre les directeurs d’équipe ce matin à Montréal, durant laquelle il était visiblement remonté. Il a affirmé que si les discussions actuelles tournaient autour de la politique et de la performance de chacun, sa première préoccupation était la santé de ses pilotes.

"Parfois vous vous agacez," a expliqué Wolff. "Je pense que ce que nous avons vu à Bakou, et ici également, c’est que chaque pilote de chaque équipe, y compris chez les top team, souffre du rebond ou du talonnage."

"Sergio Perez disait qu’il avait une vision floue."

"Il est tout à fait juste que nous ayons des combats politiques sur les gains de performance, mais certains d’entre nous prennent les choses trop à la légère concernant la santé des pilotes."

"Je pense qu’à Bakou, c’était vraiment trop dangereux de faire rouler ces voitures, tout le monde a souffert."

"Vous pouviez voir que le talonnage dans la ligne droite était assez dangereux. Nous l’avons vu ici aussi."

Wolff, qui s’était excusé auprès de Hamilton pour la "Mercedes de m****" qu’il avait dû piloter à Bakou, veut insister sur le fait que seule la voiture est en cause, et que les pilotes n’ont rien à se reprocher cette saison.

"Je pense que nous nous sommes trompés en termes de ce que nous attendions concernant l’adhérence mécanique et le niveau d’appui. Notre voiture est tout simplement trop basse."

"Je pense que je dis juste ce que nous pensons tous. Tout le monde dans l’équipe sait que nous n’avons pas fait un assez bon travail collectif."

"Je veux juste soutenir le pilote, parce qu’il pilote une voiture dangereuse, qui en plus ne va pas vite."

"Je voulais juste m’assurer que nous savons tous que ce n’est pas la capacité du pilote qui est remise en question. C’est celle de la voiture. Nous ne faisons pas notre travail pour le moment, lui si."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos