Formule 1

Wolff confirme qu’il aurait dû quitter Mercedes F1 fin 2020

Mais le défi des budgets plafonnés l’a fait prolonger

Recherche

Par Alexandre C.

4 avril 2021 - 18:03
Wolff confirme qu’il aurait dû (...)

En 2019 et en 2020, l’avenir de Toto Wolff semblait s’inscrire en pontillés chez Mercedes F1. Son futur en tant que directeur d’écurie était incertain ; et il se murmurait que Toto Wolff aurait pu succéder à Ross Brawn ou Chase Carey au sein de la FOM ; ou prendre des autres fonctions dans le groupe Daimler.

Finalement, Toto Wolff est devenu propriétaire de l’équipe à hauteur d’un tiers, et a prolongé, en décembre dernier, de trois ans dans ses fonctions actuelles.

Mais Toto a révélé au site The Race qu’il était tout à fait prévu, au départ, qu’il quitte ses fonctions chez Mercedes en décembre dernier !

« Je suis toujours, au fond, un investisseur financier. J’aime la variété des personnes avec lesquelles on traite et la variété des affaires intéressantes à développer. »

« La Formule 1 s’apparentait davantage à un projet, et le plan prévoyait qu’à la fin de 2020, je vende mes parts, que je revende les parts à Daimler ou à un tiers et que je conclue mon activité. »

Alors pourquoi Toto Wolff a-t-il finalement décidé de prolonger pour trois ans avec Mercedes ? Le règlement 2022 et l’arrivée des budgets plafonnés cette année semblent lui avoir donné un nouveau challenge…

« J’ai décidé que j’aimais le lien avec les gens. J’aime développer davantage l’organisation, rester performant en Formule 1, ne rien prendre pour acquis et avoir une sorte d’autosatisfaction, construire notre branche d’ingénierie Mercedes Benz Applied Science, et dans un environnement où le plafonnement des coûts nous a fait beaucoup de mal pour réduire les effectifs, profiter de l’occasion pour faire de cette organisation une réussite financière, comme les équipes sportives américaines nous l’ont montré lorsqu’elles ont introduit les plafonds salariaux. »

« Et pendant un an, j’en suis venu à la conclusion que c’est ce que je veux faire. J’ai décidé que je n’allais pas vendre mes parts. »

N’est-ce pas à l’automne dernier que Toto Wolff a changé d’avis ?

« C’est en quelque sorte le moment où j’ai pris la décision. Et c’était sans engagement [avant] parce que je ne savais pas. Je ne savais pas si je voulais continuer ou pas, et puis il y a eu le changement à l’automne. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less