Formule 1

Williams continue de courir après le temps perdu

140 tours de Russell pour le rattraper

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 février 2019 - 19:47
Williams continue de courir après le (...)

Malgré deux journées et demi manquées suite au retard de conception et surtout de fabrication de sa monoplace, ainsi qu’une fin de première semaine compliquée, on ne peut que souligner la quantité de travail abattue par Williams en cette deuxième semaine d’essais !

Après 119 tours mardi pour George Russell et 130 tours pour Robert Kubica hier, c’est le Britannique qui a pris le volant et aligné 140 tours du circuit catalan. En trois jours d’essais, Williams a aligné 1810 kilomètres, soit l’équivalent de six Grands Prix. Des chiffres vertigineux qui montrent la méthode nécessaire pour rattraper le temps perdu la semaine dernière.

"Je suis vraiment très heureux du nombre de tours que nous avons réalisé, mais au final, tout est une question de chrono et il est très clair que nous avons encore des dixièmes à trouver" admet le pilote. "Nous avons fait un grand pas depuis mardi, après les essais de Robert dans la voiture hier, et nous espérons faire un autre grand pas en avant quand il sera dans la voiture demain."

"Nous avons cerné nos problèmes, nous sommes conscients de ce qu’il faut faire et l’équipe va faire tout ce qui est en son pouvoir pour les corriger le plus vite possible. Nous avons du travail devant nous, mais je suis toujours très concentré, motivé et j’ai hâte d’être en Australie."

Paddy Lowe, le directeur technique de l’équipe, a également exprimé sa satisfaction face à la quantité de roulage de son équipe : "Nous faisons de belles choses en termes de kilométrage et de taux d’apprentissage. Nous avons manqué deux journées et demi et ça nous a mis en retard mais depuis jeudi dernier, nous avons eu une très bonne fiabilité et nous avons bouclé le programme fixé chaque jour."

"Robert sera au volant demain et fera ses qualifications et distances de course. Si nous restons sur ce plan, nous aurons fait la même quantité de roulage en fin de journée que si nous avions roulé huit jours, et utilisé tous les jeux de pneumatiques disponibles."

"Beaucoup des limites en essais hivernaux sont établies par le nombre de nouveaux jeux de pneus disponibles. En général, pour faire une expérience, on a besoin de nouveaux pneus donc ça devient une des limites principales. En termes de kilométrage et d’expériences tentées, nous aurons rempli les objectifs initialement fixés."

Lowe regrette toutefois que l’équipe ne puisse pas entièrement boucler ses tests, obligée d’enchaîner les diverses expériences jour après jour : "Le plus gros désavantage est que ce que l’on fait le soir, c’est regarder ce qu’on a appris le jour même, assembler ces données et inventer des essais et expérimentations pour le lendemain. Inévitablement nous perdons un peu de cet apprentissage par rapport aux autres."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less