Formule 1

Vettel regrette un premier relais très difficile

Mais il n’aurait pas pu battre les Mercedes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 avril 2019 - 16:08
Vettel regrette un premier relais (...)

Sebastian Vettel a sauvé un podium à Bakou derrière les deux Mercedes, un des rares motifs de satisfaction pour Ferrari, avec le meilleur tour en course de Charles Leclerc. Néanmoins, Vettel a vécu une course difficile.

"Le premier relais était vraiment mauvais" regrette l’Allemand. "J’ai eu du mal à faire fonctionner les pneus. Je pense qu’ils étaient trop froids et je les ai endommagés, ils étaient abîmés avant d’être chauds."

"Je n’étais vraiment pas à l’aise, irrégulier, et je n’arrivais pas à avoir du feeling ou de la confiance. Après cela, je m’attendais à un relais difficile en pneus médiums, mais je n’ai pas eu de problème quand je les ai mis."

Ferrari a parfois été dans le rythme des Mercedes, mais ces dernières étaient tout de même plus rapides : "Je pense qu’on avait du rythme pour lutter contre Mercedes, et parfois leur mettre la pression. C’était crucial de rester troisième, et crucial que Charles signe le meilleur tour en course en le volant aux gars de Mercedes."

"Il y a beaucoup de boulot mais on doit maximiser ce qu’on peut. Les quatre dernières courses, nous étions au niveau mais nous ne sommes pas les favoris avant Barcelone, nous avons des évolutions à venir et nous devons les chasser."

Ferrari

expand_less