Formule 1

Vettel n’imagine pas Zandvoort à la place de Barcelone : ‘Il y aurait encore moins de dépassements !’

George Russell n’est pas de cet avis

Recherche

Par A. Combralier

10 mai 2019 - 08:01
Vettel n'imagine pas Zandvoort à la (...)

Pour des raisons financières mais aussi liées peut-être au faible spectacle aperçu chaque année sur le circuit, l’avenir de la course de Barcelone est plus que jamais incertain. Le Grand Prix d’Espagne pourrait être remplacé par celui des Pays-Bas, à Zandvoort.

Interrogé sur ce possible remplacement dans le calendrier, Sebastian Vettel n’a pas hésité à faire part de son fort scepticisme : pour lui, Zandvoort est une piste bien peu propice aux dépassements, encore moins que Montmelo…

« Nous verrions définitivement plus de dépassements ici qu’à Zandvoort. C’est comme Monaco, n’est-ce pas ? »

« Ce serait plus dommage pour Carlos Sainz, non ? Pour le reste des pilotes… nous sommes venus ici de nombreuses fois, et je pense que nous continuerions à y tester les F1 l’hiver. »

« Mais c’est un rendez-vous sympathique. Peut-être que nous pourrions aller ailleurs en Espagne, peut-être qu’ils pourraient lui [Carlos Sainz] construire un circuit proche de Madrid. »

Carlos Sainz, présent aux côtés de Sebastian Vettel en conférence de presse, s’amuse de la proposition du pilote Ferrari : « Je pourrais peut-être le construire moi-même, un jour ! »

George Russell ne partage pas vraiment l’avis de Sebastian Vettel sur la valeur du circuit batave..

« Ce serait vraiment dommage de perdre ce circuit de Barcelone, il est vraiment génial. Mais d’un autre côté, Zandvoort est probablement dans le top 5 de mes pistes préférées. C’est un circuit vraiment incroyable, il a tant de caractère. Bien sûr, la sécurité est extrêmement importante aujourd’hui en F1, mais j’espère juste qu’on ne va pas se débarrasser des zones de graviers à Zandvoort dans les deux virages à haute vitesse, parce que c’est ce qui rend ce circuit si intimidant, si incroyable à conduire. »

Sebastian Vettel a répondu au tac à tac au pilote Williams : « Si nous allons là-bas, le gravier n’y sera plus. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less