Formule 1

Verstappen tacle la FOM : il ne veut pas d’une 22e course pour générer du profit

Ne pas vouloir des revenus au détriment des acteurs de la F1

Recherche

Par Olivier Ferret

3 août 2019 - 20:03
Verstappen tacle la FOM : il ne (...)

Les discussions vont bon train entre Liberty Media et les équipes pour réfléchir à l’introduction d’une 22e course durant la saison de Formule 1, et ce dès 2020. Les Pays-Bas et le Vietnam arrivent, l’Allemagne devrait disparaître, mais des tractations ont eu lieu pour garder Barcelone au calendrier, mais Max Verstappen trouve ce chiffre aberrant.

"Il y a bien sûr, comme en toute chose, une juste limite à trouver. Quand nous finissons une course, nous avons aussi beaucoup d’obligations, à l’usine ou avec des sponsors. À un moment donné, ce sera trop," lance-t-il.

Le Néerlandais n’hésite pas à défendre les employés des équipes, à commencer par les mécaniciens qui passent beaucoup plus de temps sur les circuits : "Ils feraient mieux de demander le divorce, car nous ne serons presque jamais de retour à la maison."

"Ils arrivent plus tôt que nous sur un week-end et en repartent plus tard. Pour eux, c’est encore plus extrême que pour les pilotes ou les managers et je ne pense pas que ce soit positif."

"Liberty Media veut gagner plus d’argent, mais il y a une limite. Je pense faire des courses est une très bonne chose, plus que des essais par exemple. Mais nous avons tellement d’obligations entre les deux que cela devient agaçant. À un moment donné, il est important d’avoir un bon équilibre à ce sujet."

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less