Formule 1

Pluie ? Forte chaleur ? La météo va animer les stratégies en Hongrie !

Un seul arrêt attendu, mais quelle usure des pneus en fonction de la chaleur ?

Recherche

Par A. Combralier

3 août 2019 - 19:41
Pluie ? Forte chaleur ? La météo va (...)

Première pole et record du Hungaroring à la clef : Max Verstappen a vécu un samedi de rêve en Hongrie !

Le Néerlandais a, de plus, réussi, en Q2, à se qualifier en médiums : il partira donc avec ces pneus depuis la première ligne demain. Ce sera aussi le cas des Mercedes et des Ferrari. Les deux McLaren partiront en tendres.

La stratégie de Max Verstappen correspond à une des deux stratégies idéales pour la course. Selon Pirelli, il serait tout de même légèrement plus avantageux de partir en tendres, avant de passer les médiums entre le 24e et le 30e tour. Mais partir en médiums, pour passer en durs entre le 30e et le 35e tour, serait une stratégie à l’efficacité « très proche » selon Pirelli, et aurait l’avantage de « minimiser la dégradation. »

Il est aussi possible de partir en tendres, avant de passer aux durs entre le 22e et le 28e tour, mais cette stratégie est « légèrement plus lente » selon Pirelli.

Verra-t-on une stratégie à deux arrêts ? C’est peu probable, notamment parce qu’il est très complexe de dépasser sur le Hungaroring. Si un pilote veut tout de même tenter cette stratégie, il faudrait partir en tendres, passer en médiums au bout de 16-20 tours, et rechausser un autre train de médiums jusqu’à l’arrivée.

Deux grandes inconnues devraient cependant pimenter les stratégies. La première est la météo : si les températures augmentent demain, l’usure des pneus sera-t-elle grandement accrue ? Et pleuvra-t-il ? Impossible de le savoir avec précision aujourd’hui. La deuxième inconnue est le faible roulage des équipes effectué en essais libres, en raison de la pluie tombée en EL2.

« Nous avons vu des chronos remarquablement performants atteints cette année sur le Hungaroring ; le record du tour était même battu dès les EL3 » a souligné Mario Isola pour Pirelli.

« Cette référence a été encore abaissée en qualifications, à la fois en médiums et en tendres. Les meilleurs pneus, pour commencer la course, en termes de flexibilité, sont les médiums – pneus choisis par les trois écuries de pointe. Cependant, tout a montré depuis vendredi que les meneurs seraient très proches sur le plan du rythme, donc ce sera un Grand Prix imprévisible, dans lequel le départ et les arrêts aux stands seront tout particulièrement importants, étant donné la difficulté de réussir tout dépassement. »

« La météo est un autre point d’interrogation, qui pourrait affecter la stratégie, si les températures sont bien plus élevées qu’aujourd’hui. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less