Vasseur : Alfa Romeo F1 va bientôt en venir à bout de ses problèmes

Fiabilité et performances aléatoires n’aident pas aux résultats

Recherche

Par Olivier Ferret

19 juin 2022 - 10:56
Vasseur : Alfa Romeo F1 va bientôt (...)

Alfa Romeo F1 n’a pas réussi à concrétiser de gros points à l’arrivée lors des dernières courses et cela ne correspond pas au potentiel de sa monoplace selon Frédéric Vasseur.

Le directeur de l’équipe suisse Sauber, qui représente le constructeur italien, fait le point sur les problèmes à Montréal.

"Vous avez raison de dire que ce sont des problèmes, avec un "s" à la fin," lance-t-il.

"Nous avons eu trop de problèmes jusqu’à présent et si nous voulons marquer des points, eh bien, nous devons d’abord terminer la course et ce n’était pas OK lors des deux dernières épreuves. Nous avons même eu trop de problèmes ce vendredi qui se répercutent sur le plan de roulage et nous avons du mal à tout mettre en place le samedi et le dimanche. Mais je pense d’un autre côté qu’il vaut mieux être dans cette situation et avoir la performance que l’inverse. Nous serons bientôt au top des problèmes de fiabilité, j’en suis vraiment convaincu, et nous reviendrons dans les bonnes positions."

On prédisait de bonnes performances à Monaco et Bakou et ce n’est pourtant pas arrivé. Sait-il pourquoi ?

"C’est plus vous que moi qui avez fait ces pronostics ! Il faut séparer les performances de la voiture et des pilotes et les résultats. A Bakou par exemple, Zhou avait un rythme très soutenu, il se battait avec Vettel avant l’abandon et la performance était là. Mais vous ne marquez pas de points si vous n’avez pas la fiabilité, vous ne pouvez pas le faire."

A propos de Zhou justement, le pilote chinois semble impressionner de plus en plus. A Bakou il a été très rapide, devant Valtteri Bottas en rythme pur. A Montréal en qualifications, il a été dans le coup sur piste humide.

"J’avais un peu peur de l’enchaînement avec Monaco, Bakou, Montréal, car c’est pour nous les trois pistes les plus difficiles pour un rookie sur la première partie de saison. Mais à Bakou, il a très bien réussi. Il a été un peu malchanceux en qualif car il n’a pas fait un bon tour avec le drapeau jaune. Mais à la fin, la performance était là dans la course. Il a toujours eu une très bonne gestion de la voiture. Et la bonne gestion des pneus. Et donc, je suis vraiment convaincu que dès que nous serons de retour sur une bonne lancée, il sait qu’il sera encore plus performant. Je suis plus que satisfait du travail qu’il a accompli jusqu’à présent."

Bottas a révélé à Montréal qu’il avait déjà vu la nouvelle voiture, celle de 2023, en soufflerie. Alfa Romeo F1 est-elle déjà beaucoup concentrée sur la saison à venir ?

"Il n’était pas censé dire une chose pareille ! Il sera dans mon bureau lundi ! Plus sérieusement, c’est un travail en cours, comme pour beaucoup d’équipes je suppose."

Le Français a aussi été interrogé sur son Grand Prix national, alors qu’un projet vient d’être révélé pour une course à Nice, en remplacement du Paul Ricard, et peut-être même de Monaco, qui n’est plus adapté aux F1 modernes selon certaines rumeurs.

"Je ne suis pas au courant du projet, je sais que Monsieur Estrosi, le maire de Nice, est un grand, grand amateur de sport automobile, et il essaie de trouver la meilleure solution pour maintenir le Grand Prix dans sa région. Mais ce serait peut-être étrange d’avoir deux circuits urbains, un à Nice et un à Monaco, probablement qu’on pourrait faire un gros événement, mais non... C’est sûr qu’ils poussent comme des fous pour garder le Grand Prix de France dans le sud de la France."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos