Formule 1

Un point qui signifie beaucoup pour Giovinazzi, leader éphémère du Grand Prix

Räikkönen a abandonné après un accrochage avec Kvyat

Recherche

Par A. Combralier

22 septembre 2019 - 19:43
Un point qui signifie beaucoup pour (...)

Antonio Giovinazzi a marqué des points pour la deuxième course d’affilée, et nul doute que cette 10e place à Singapour comptera cher pour sauver son baquet. L’Italien a même occupé la première place durant un moment, à la faveur des stratégies décalées, une première pour Alfa Romeo depuis le Grand Prix de Belgique 1983 !

« C’était une grosse bataille. Je suis heureux d’avoir ramené un point pour moi et pour l’équipe, mais je sens toujours que nous aurions pu finir plus haut. Nous avons prolongé notre premier relais en médiums plus qu’idéalement, même si c’est facile de refaire la course avec le recul. Si nous nous étions arrêtés plus tôt, nous aurions peut-être pu finir devant Lando Norris, à la 7e place. Je souffrais à la fin avec la durée de vie des pneus, et l’incident avec Daniel Ricciardo n’a pas aidé non plus, puisque j’ai alors endommagé ma suspension avant pour le reste de la course. Le volant penchait vers un côté, c’était vraiment difficile, mais je voulais vraiment ce point. Mener la course et me battre devant, contre les Ferrari et les Mercedes, c’était formidable, j’espère que quelqu’un a pris une photo du classement sur le moment ! »

Kimi Räikkönen a lui fini sa course à la suite d’un accrochage avec Daniil Kvyat, qui avait tenté un dépassement agressif sur l’Alfa Romeo à l’intérieur. Les commissaires ont classé l’incident sans suite.

« Ce n’est pas la fin de course que j’espérais, mais c’est ainsi. Mes pneus se dégradaient et alors que j’aurais pu conserver ma position après le premier restart, après le second, les pneus étaient juste trop froids, donc j’ai perdu trois places et à partir de là, je n’ai fait que souffrir. L’incident avec Daniil Kvyat a mis fin à ma course, mais je pense que j’allais nulle part de toute façon. Il avait vraiment du retard sur moi dans la ligne droite, mais quand j’ai tourné, je l’ai vu arriver soudain à mes côtés, c’était trop tard pour réagir. »

Frédéric Vasseur estime que « finir avec un point après de telles montagnes-russes est positif » pour Alfa Romeo.

« Mais il y a un peu de regrets sur le déroulement de la course. Antonio a mené une course excellente, et n’a presque rien fait de mal, et si la voiture de sécurité était sortie seulement quelques tours plus tôt, il aurait pu obtenir un résultat incroyable. Il a tout de même réussi à sauver un point malgré une voiture endommagée, mais nous nous demandons toujours ce qu’il se serait passé si cette voiture de sécurité était sortie au bon moment… »

« Kimi a aussi mené une course très solide, il a récupéré des places et visait les points. Hélas, il a été impliqué dans un accident avec Daniil Kvyat, alors que ses pneus se dégradaient. »

« Au bout du compte, un point est un point mais nous en viserons davantage à Sotchi la semaine prochaine. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less