Formule 1

‘Tout le monde serait heureux si Haas était en fond de grille’, ironise Steiner

Il répond encore aux critiques sur le modèle Haas

Recherche

Par A. Combralier

8 avril 2019 - 13:17
‘Tout le monde serait heureux si (...)

Des 1000 Grands Prix de l’histoire, Haas en aura disputé 65 : l’écurie américaine, la plus jeune du plateau, a apporté un peu de vent frais depuis son arrivée dans la discipline, en réalisant quelques coups d’éclat face à des écuries historiques comme McLaren ou Williams.

Comment Steiner s’y est-il pris pour battre ainsi deux légendes britanniques du sport auto en si peu de temps ? Est-ce seulement une question de dur labeur… ? Ou de modèle économique ? On sait que le modèle Haas, plus ou moins écurie « B » de Ferrari, agace McLaren, Williams et encore Renault.

« Il n’y a pas de grand secret » rétorque le directeur d’écurie. « Nous avons un bon groupe de personnes, très engagées. Ils travaillent dur. Nous essayons toujours de faire du mieux que nous pouvons avec ce que nous avons. Nous aimons tous ce que nous faisons. Nous y prenons du plaisir, et c’est pourquoi nous pouvons obtenir ces résultats. »

« Je ne me soucie pas des critiques. Certaines personnes disent cela [Haas serait une écurie satellite de Ferrari]. Je ne sais pas vraiment ce qu’elles entendent par là. Cela vient normalement de gens qui ne peuvent pas comprendre pourquoi nous faisons un si bon travail. Ils disent juste que nous copions Ferrari. Mais il y a des règles clairement écrites, qui disent ce que vous pouvez faire ou ne pas faire, et nous faisons tout ce qui est permis par le règlement. Peu importe s’ils ont une mauvaise opinion de nous. »

Davantage que le modèle Haas, c’est peut-être les résultats positifs que l’écurie obtient depuis 2016 qui font tousser le reste du plateau…

« Personne ne s’en soucierait si nous étions en fond de grille » poursuit Günther Steiner. « Tout le monde serait heureux. Tout le monde s’y attendait, lorsque nous avons rejoint la F1. Les gens sont devenus de plus en plus critiques avec les années. C’est lié au classement des constructeurs. Après un moment, on s’y habitue. Vous vivez avec, sans vous en soucier. »

Dans sa courte histoire, Haas aura eu le privilège de disputer le 1000e Grand Prix de F1, ce week-end en Chine. Qu’est-ce cela signifie pour Günther Steiner ?

« C’est un honneur pour Rich Energy Haas F1 Team. Nous sommes la plus jeune équipe et participer à un tel évènement, c’est un honneur. La F1 est l’un des plus grands sports au monde. Elle est là depuis longtemps, donc nous devrions le célébrer. »

Haas F1

expand_less