Formule 1

Toro Rosso explique les raisons de son absence de points à Sotchi

Malchance et pénalités au programme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er octobre 2019 - 17:18
Toro Rosso explique les raisons de (...)

A Sotchi, Toro Rosso espérait inscrire des points, mais les pénalités subies par Pierre Gasly et Daniil Kvyat ont ruiné ce plan. Claudio Balestri, ingénieur performance de l’équipe, explique les motifs de satisfaction et de frustration pour son équipe.

"Même si nous avons commencé la course en retrait, notre objectif était toujours d’essayer de marquer des points" rappelle Balestri. "Malheureusement, nous n’avons pas réussi à atteindre notre objectif. Dans les premiers tours, les deux pilotes ont fait du bon travail en évitant les problèmes et en gagnant des places."

"Lors du premier relais, notre rythme était similaire à celui de nos concurrents directs, mais plus tard, nous avons perdu du terrain face à [Lance] Stroll et [Kevin] Magnussen, et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de changer les pneus de Pierre."

"Avec le safety car, nous avons fait pareil pour Daniil, mais il a eu un souci de pression de pneus. Ce qui était positif, c’est que l’écart était suffisant pour faire un deuxième arrêt pour un autre train du même composé sans rien perdre. Dans la deuxième partie de la course, cependant, les deux voitures n’ont pas eu le rythme pour combler l’écart et doubler les voitures devant."

"Nous avons terminé hors des points, ce qui est un peu décevant, mais nous devons maintenant nous concentrer sur les préparatifs pour le Japon, où nous allons essayer d’obtenir un bien meilleur résultat".

Le directeur Franz Tost, de son côté, revient sur la course : "En raison des changements de moteur, nos deux voitures ont pris le départ de la course à l’arrière du peloton. Nous avons pris un bon départ et terminé le premier tour avec Pierre 13e et Daniil en 14e. Il y a eu des contacts entre certains de nos concurrents devant nous, mais nos pilotes ont pu les éviter, donc la possibilité de marquer des points a augmenté."

"Après la première période de safety car, Pierre et Daniil ont tous deux fait une assez bonne course. Ils étaient sur des stratégies différentes, Pierre était en pneus médiums et Daniil en durs, car nous voulions avoir de longs premiers relais. Cela a très bien fonctionné. Nous avons eu un peu de malchance avec Pierre parce que nous l’avons appelé dans les stands au 26e tour, un tour avant le déploiement de la voiture de sécurité virtuelle lorsque Vettel s’est arrêté sur la piste. Néanmoins, il a rejoint la course dans une position raisonnablement bonne."

"Quant à Daniil, il est passé aux stands pendant la voiture de sécurité pour passer aux pneus tendres, et les deux pilotes ont repris la course l’un à côté de l’autre. Malheureusement, nous avons détecté un problème avec ce jeu de pneus et nous avons décidé de l’appeler à nouveau pour un deuxième arrêt au stand, gratuit aussi puisqu’il a eu lieu pendant une autre période de voiture de sécurité."

"A la fin de la course, nous n’avons pas eu la vitesse pour doubler Stroll et [Nico] Hülkenberg pour terminer dans les points. Cela dit, nous sommes optimistes et nous attendons Suzuka avec impatience, où nous espérons revenir dans les points avec les deux voitures".

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda, revient lui sur les failles du bloc propulseur : "Dans l’ensemble, nous avons eu quelques problèmes liés au moteur et nous allons maintenant tout analyser très soigneusement pour nous préparer au mieux pour notre course à domicile, à Suzuka dans deux semaines."

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less