Formule 1

Todt : La Super Qualif en F1 devra respecter l’ADN du sport

Il ne sera pas question de grille inversée, c’est certain

Recherche

Par Olivier Ferret

8 mars 2021 - 08:45
Todt : La Super Qualif en F1 devra (...)

Jean Todt, le président de la FIA, s’est exprimé pour la première fois sur les idées lancées pendant l’hiver et sur le point d’être validées, concernant l’organisation de Super Qualifs, une course sprint qualificative organisée le samedi.

Ce concept sera testé sur trois courses (Montréal, Monza et Interlagos), les détails restant à définir avant le début de la saison dans trois semaines. Peut-on revoir émerger l’idée d’une grille inversée ? Certainement pas !

Pour le Français, une chois est sûre : l’ADN de la F1 doit résister à toute volonté de créer un faux spectacle.

"Si nous pouvons trouver, et nous essayons de le faire, des moyens innovants de créer plus d’excitation, un meilleur spectacle, nous le ferons, mais pas au point d’endommager le sport et son ADN."

"Il y a en effet une certaine intention d’introduire une super-qualification pour deux ou trois Grands Prix, dès cette année. Nous sommes heureux de faire quelque chose mais nous ne voulons pas aller contre l’ADN de la F1."

Voilà qui exclut donc les grilles inversées ou autres artifices de ce genre pour la course sprint.

"C’est complètement artificiel et ce serait complètement contraire aux intérêts du sport et à la nature de la F1."

Pour Todt, l’introduction du plafond budgétaire a également suivi la même considération.

"Je pense que la première grande étape a été de décider de mettre en place un plafond, ce qui change la donne. Le plafond des coûts affecte principalement trois équipes : Mercedes, Red Bull et Ferrari. Les sept autres équipes ne sont pas touchées par le plafond des coûts, ce qui signifie que cela créera moins d’écart entre les petites, moyennes et grandes équipes."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less