Formule 1

Spa-Francorchamps prolonge d’une année son contrat avec la F1

En échange de sa course à huis clos

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juin 2020 - 14:08
Spa-Francorchamps prolonge d’une (...)

Spa Grand-Prix, promoteur du Grand-Prix de Belgique de Formule 1, confirme que la course prévue ce 30 août 2020 sur le Circuit de Spa Francorchamps se tiendra à huis-clos, ceci dans le strict respect des consignes sanitaires édictées par le Conseil National de Sécurité et en concertation avec les Gouvernements fédéral et wallon.

Le Circuit de Spa-Francorchamps fait partie intégrante de l’histoire de la Formule 1, il est présent au calendrier du Championnat du Monde depuis sa création en 1950 et est devenu, au fil des années, un des circuits les plus mythiques au monde. A ce titre, notre circuit national se devait de tenir sa place au calendrier et d’ainsi jouer un rôle dans le maintien du championnat du monde 2020.

Vanessa Maes, CEO de Spa Grand Prix précise : « Le maintien de cet évènement a été rendu possible grâce au travail et à la collaboration du Gouvernement wallon, du Circuit de Spa-Francorchamps, du RACB, de la FIA mais également de la FOM puisque ce Grand Prix sera organisé en dehors du contrat « Promoteur » en cours et sans contribution financière de la Région wallonne. Ce modèle inédit permettra au Circuit de Spa-Francorchamps, outil économique important en Wallonie, d’atténuer quelque peu les effets financiers de cette crise historique. Les conditions négociées permettent également de consolider la place du Grand Prix de Belgique dans le calendrier très prisé du championnat du monde de Formule 1 puisqu’elles incluent une prolongation de notre contrat « Promoteur » actuel jusqu’en 2022 ».

Pour Melchior Wathelet, Président de Spa Grand Prix : « Notre secteur, tourné vers le sport et le divertissement, semble bien futile en cette période. Mais nous espérons que l’annonce de la reprise du championnat du monde de Formule 1 deviendra un message d’espoir pour nos fans et qu’ils pourront se projeter de manière plus positive dans le futur ».

Pour Willy Borsus, Ministre wallon de l’Economie : « Le Grand Prix de Francorchamps est un fleuron wallon qui contribue à la notoriété de notre Pays et de notre Région dans le monde entier. L’organiser sans public est évidemment une déception pour les spectateurs et un manque à gagner réel pour la Région en termes de retombées économiques. Toutefois, les modalités négociées avec la FOM permettent à la Région de limiter les pertes et d’assurer les Grand Prix 2021 et 2022. Je suis satisfait que nous puissions l’organiser, même à huis clos, pour offrir ce spectacle aux nombreux passionnés, malgré un contexte mondial difficile. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less