Formule 1

Selon Mercedes F1, la FIA va ’peut-être nous faire une faveur’

Toujours voir le bon côté des choses

Recherche

Par Olivier Ferret

17 août 2020 - 17:52
Selon Mercedes F1, la FIA va ’peut-être

Les chances que le mode de qualification des moteurs soit banni dès le Grand Prix de Belgique sont maintenant très importantes, comme l’a confirmé le directeur de course de la F1, Michael Masi (à lire ici).

La FIA avance comme raison l’impossibilité de contrôler le fonctionnement de tous les modes et donc de s’assurer de leur constante légalité. Dans le paddock, cela est aussi (notamment ?) perçu comme une atteinte à l’avantage de Mercedes F1 en qualifications.

Toto Wolff préfère voir le bon côté des choses même s’il ne comprend toujours pas la directive à venir.

"En fin de compte, vous enlevez de la performance aux différentes équipes. Nous nous concentrons depuis des années sur le fait que cet aspect particulier fonctionne et maintenant on voit une position totalement extrême et on nous dit : ’Nous ne voulons plus de ça’.

"Comme je l’ai dit durant le week-end à Barcelone, je pense que c’est juste un nouveau défi pour nous. Si ce ’mode fête’ nous enlève quelques superbes tours en qualifications, alors nous pourrons utiliser quatre ou cinq fois, durant la course, plus de potentiel moteur. Et pour le moment, c’est la course qui est notre faiblesse, pas les qualifications. Peut-être que la FIA va même nous faire une faveur !"

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less