Formule 1

Schumacher hausse le ton et réclame ’des conséquences’ pour Mazepin

L’ambiance se dégrade fortement chez Haas F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 septembre 2021 - 19:39
Schumacher hausse le ton et réclame (...)

Les impressions de Mick Schumacher après la course à Zandvoort montrent à la fois l’ambiance terrible qui règne dans l’équipe, mais aussi la manière dont la communication se déroule chez Haas F1 pour ne pas faire de vagues.

Le pilote allemand a dû faire un changement d’aileron avant en course, ce qui lui a valu un arrêt anticipé et a ruiné sa course. Dans le communiqué officiel, sa réaction était ainsi formulée : "Je ne suis pas sûr de ce que c’était - mais je perdais beaucoup de performance à l’avant de la voiture, alors j’ai changé d’aileron."

Mais en réalité, il semble que le responsable de ces dommages soit Nikita Mazepin, et Schumacher attaque une nouvelle fois son équipier, alors que les deux hommes se sont déjà accrochés à plusieurs reprises cette saison.

"Ca aurait pu mieux se passer" lance-t-il. "Malheureusement, on a encore eu un incident en début de course avec mon équipier, et je pense que ça a causé le problème, donc j’ai dû m’arrêter plus tôt que prévu."

"Vous savez, je pense que c’est normal de bloquer un peu les autres, mais si j’ai déjà placé mon aileron avant, c’est un peu tard pour se décaler et me pousser vers la voie des stands."

"Il veut être devant moi à tout prix"

Un comportement qu’a eu Mazepin à trois reprises aujourd’hui, puisqu’il a fait la même chose contre Nicholas Latifi et Sergio Pérez : "Je ne suis pas le seul pilote à qui il a fait ça aujourd’hui."

Schumacher déclare clairement qu’il souhaite que les actions de son équipier ne restent pas impunies : "Je suis sûr que quelques personnes vont se pencher dessus, et j’espère que des conséquences arriveront à l’avenir."

Le pilote va même plus loin et juge que la défense de son équipier est en réponse directe à l’incident d’hier en qualifications : "Nous n’avons pas beaucoup discuté aujourd’hui mais vous avez vu ce qu’il pense encore de tout cela. Sinon, il n’aurait pas réagi comme il l’a fait en course aujourd’hui."

Mazepin est-il aussi acharné contre Schumacher car c’est son seul réel rival ? Schumacher ne voit pas ça comme une excuse : "Il a cette chose dans sa tête qui fait qu’il veut être devant moi à tout prix. Mais ça ne justifie pas qu’il me pousse dans le mur et me fasse pratiquement rentrer dans la voie des stands."

On peut cependant donner raison au pilote de la Ferrari Driver Academy lorsqu’il dit qu’il va "falloir en parler avec l’équipe", car la situation chez Haas F1 semble très envenimée, et les pilotes se mettent en danger.

Un problème qui s’aggrave sans réaction de Steiner

Une discussion que Günther Steiner, le directeur du team, admet être nécessaire : "Nous devons y travailler, pour être constructifs. Nous avons eu une réunion après notre débriefing technique à ce sujet. Nous ne sommes pas parvenus à une conclusion."

"Le plan est de se réunir avant Monza et de voir ce que nous devons faire pour éviter cela à l’avenir, parce que cela n’aide personne. J’ai essayé de l’expliquer. Et nous allons travailler dessus. Et nous y travaillerons jusqu’à avoir réglé le problème."

Cependant, Steiner refuse d’attribuer la responsabilité de cette manœuvre de Mazepin : "Je pense que vous pouvez toujours dire que c’est dangereux. On peut éviter le danger. Je ne pense pas que c’était une manœuvre dangereuse, pour être honnête. Il faut toujours être deux pour danser le tango."

Des propos étonnants de la part de celui qui était habitué à dénoncer les erreurs de Romain Grosjean et Kevin Magnussen l’an dernier, et qui semble quelque peu muselé par la puissance interne de Dmitry Mazepin.

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less