Russell : Mercedes F1 est encore dans la course au titre cette saison

A condition de régler dans un premier temps le problème du marsouinage

Recherche

Par Paul Gombeaud

2 avril 2022 - 19:04
Russell : Mercedes F1 est encore (...)

Après deux Grands Prix disputés cette saison, Mercedes F1 n’a pour le moment pas été en mesure de concurrencer Ferrari et Red Bull et certains observateurs estiment déjà que l’écurie allemande n’aura pas son mot à dire pour les titres mondiaux cette saison.

Mais George Russell, qui a rejoint l’équipe octuple championne du monde des constructeurs cette année, est loin de s’avouer vaincu. Selon lui, il est encore possible de remonter la pente assez vite car il reste de nombreuses courses pour se refaire.

"Nous n’avons disputé que deux courses," a déclaré le Britannique aujourd’hui. "Nous ne sommes donc pas hors de la lutte. Mais il est certain que si nous ne parvenons pas à progresser, nous ne nous battrons pas pour le championnat. Mais nous n’abandonnons pas."

"Nous avons été la troisième meilleure équipe lors de ces premières manches. Et même si ça continue ainsi durant les cinq, six, sept ou huit courses à venir, nous devrions encore être au contact je pense."

"Il n’y aucune raison que nous ne soyons pas capables d’inverser la tendance. Nous devons voir comment la situation évolue d’ici la mi-saison. Tout peut encore changer."

Russell n’attend pas de miracle à Melbourne

Si le pilote Mercedes est donc optimiste pour la suite de la saison de son équipe, il admet qu’il ne devrait pas y avoir de changement drastique lors du Grand Prix d’Australie la semaine prochaine.

"Honnêtement, je pense que la situation sera très similaire."

"Puisque nous sommes les troisièmes plus rapides actuellement, je ne vois pas pourquoi ça changerait soudainement. Nous sommes plus proches des quatrièmes que des seconds. Les prochaines courses risquent donc d’être similaires."

"Nous devons connaître une vraie progression. Nous avons pour le moment du mal à comprendre ce qui nous pose problème, mais je n’ai aucun doute sur le fait que nous deviendrons être bien plus rapides quand ce sera le cas. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire."

La W13 est particulièrement touchée par le marsouinage, et Russell est conscient qu’il s’agit d’une priorité à résoudre pour débloquer de la performance supplémentaire.

"Nous essayons de développer la voiture mais pour ça, il nous faut régler le problème sous-jacent du marsouinage. Ces voitures sont plus performantes avec une hauteur de caisse basse, mais nous n’y parvenons pas pour le moment. Plus nous allons vite, plus les vibrations sont importantes. Ca rend les qualifications particulièrement difficiles car nous y utilisons davantage de puissance moteur, ce qui créé plus d’appuis et donc du marsouinage. Nous devons vraiment contrôler ce problème."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos