Formule 1

Russell : Les grilles inversées me feraient passer pour un idiot !

Car Williams a la F1 la plus lente de la grille

Recherche

Par Alexandre C.

30 juillet 2020 - 16:38
Russell : Les grilles inversées me (...)

Le plan originel de la F1 et de Ross Brawn comportait, pour la deuxième course à Silverstone, des grilles inversées pour les courses qualificatives, afin de pimenter l’action d’un week-end à l’autre. Mais sans surprise, Mercedes s’est opposée à une mesure qui lui aurait nui et qui aurait été peu en phase avec le concept d’une F1 « au mérite ».

Qu’il soit influencé par Mercedes, ou qu’il soit conscient des limites de sa monoplace, George Russell s’est lui aussi clairement opposé à cette éventualité des grilles inversées. L’actuel dernier du championnat serait pourtant parti en pole d’une course qualificative à Silverstone… Mais il aurait été rapidement débordé par les autres monoplaces !

« Certains pourraient penser qu’étant dans la voiture la plus lente, je voudrais une course avec grille inversée. En fait, c’est tout le contraire. »

« Si j’étais dans la voiture la plus rapide, je voudrais une course avec grille inversée parce que cela me ferait ressembler à un héros qui remonte le peloton, en semant tout le monde à des kilomètres à la ronde. »

« Mais pour moi, dans la voiture la plus lente de la grille, je serais un véritable passant, une cible facile, on me fera passer pour un idiot. »

« Je suis donc très heureux que nous n’ayons pas de course avec grille inversée. »

Pourtant, George Russell a bénéficié de ce système, depuis longtemps établi en formules de promotion. Mais la F2 n’est pas la F1, car il y a dans cette formule des châssis communs.

« Je pense que c’est génial pour les F2 et F3, quand vous êtes un jeune pilote, que vous apprenez votre métier, que vous êtes dans une machine égale et que cela vous donne une seconde chance tout au long du week-end. »

« Mais de même, dans ces championnats, je trouve injuste que certains pilotes gagnent trois courses par an, mais il s’agit de trois courses de sprint, ou de trois courses avec grille inversée, parce que tout est bien tombé pour eux sur le moment. »

« Ils ont terminé septième ou huitième dans plusieurs épreuves et ils se retrouvent en première ligne à Monaco et partent gagner une course à Monaco, qui reste gravée dans les mémoires, alors qu’un pilote qui a potentiellement terminé deuxième ou troisième et qui mérite bien plus une victoire à Monaco n’a pas cette joie. »

Concrètement, George Russell estime surtout, dans ces déclarations, que Williams a facilement la plus mauvaise voiture du plateau – faisant donc pire qu’Alfa Romeo, qui a pourtant « verrouillé » la dernière ligne en qualifications sur le Hungaroring.

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less