Formule 1

Ricciardo ne veut pas se prendre au jeu des courses virtuelles

"Je risque d’y passer des heures par jour"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 mai 2020 - 10:26
Ricciardo ne veut pas se prendre au (...)

Daniel Ricciardo n’est pas tenté par la simulation. L’Australien explique que contrairement à son ancien équipier Max Verstappen, il n’a pas envie de se prendre au jeu.

"Il est à fond sur les trucs de simulation" a déclaré l’Australien au New Daily.

"Je veux dire qu’il passe plus de 50 % de ses journées sur le simulateur. Donc non, je n’en serai pas."

"Je sais juste qu’avec ma nature compétitive, je risque d’y passer des heures par jour. Et avant de m’en rendre compte, je raterai des séances d’entraînement pour rouler sur simulateur, et je sais que l’entraînement est plus productif. Ne pas avoir de temps à passer dans les avions a d’ailleurs permis de soigner mieux que jamais ma forme physique. Il y a au moins un côté positif !"

"Je suis très motivé. Je dirais même que la plupart du temps, je préfère m’entraîner seul. J’aimerais bien courir seul et avoir mon propre espace, écouter de la musique et me mettre dans ma zone. La course me manque et j’ai ce virus en moi qui me donne envie de recommencer, alors je reste prêt. Je le suis d’ailleurs, j’ai toujours ce feu du mois de mars en moi."

Il explique ce qu’il fait lors de ses temps morts en cette période d’attente : "Après une bonne journée d’entraînement, c’est bien de mettre une émission de télévision et de regarder une saison d’Ozark [sur Netflix]."

"Maintenant, il y a ’The Last Dance’. J’ai grandi en tant que fan de Michael Jordan, donc c’est très attirant pour moi. Pour le reste, j’ai de la chance d’être à la ferme. Je ne suis pas enfermé dans un appartement avec seulement mon téléphone ou internet comme échappatoire."

Et de son téléphone, le pilote Renault essaie de s’en détacher : "J’ai même essayé de mettre en place des journées de désintoxication du téléphone, où l’on n’utilise pas vraiment son téléphone parce que des heures peuvent passer lentement et je ne veux pas trop m’y adonner."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less