Formule 1

Renault F1 donnera du temps à ses pilotes pour découvrir le Mugello

Et trouver les bons réglages

Recherche

Par Olivier Ferret

9 septembre 2020 - 08:32
Renault F1 donnera du temps à ses (...)

L’équipe Renault F1 a inscrit douze points dimanche dernier à l’occasion du Grand Prix d’Italie. La Formule 1 poursuit son road trip dans le même pays et prend désormais la direction des collines toscanes pour découvrir les courbes, virages et dénivelés du Mugello.

Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef, explique comment l’écurie se prépare pour ce week-end.

Quel bilan l’équipe fait-elle du Grand Prix d’Italie ?

Monza était une course très singulière, notamment avec la fermeture de l’entrée des stands pendant la première intervention de la voiture de sécurité. Certains pilotes s’en sont bien tirés, d’autres non. Nous n’en avons pas particulièrement profité, mais nous n’avons pas non plus beaucoup perdu et ce n’est pas si mal de finir sixième et huitième en étant partis septième et douzième. Ce sont de bons points pour le championnat.

Que connaissez-vous du Mugello ?

Le Mugello est effectivement un nouveau circuit pour nous. Certaines écuries y faisaient des essais il y a plusieurs années, mais les monoplaces sont très différentes maintenant et ces roulages ne seront que très peu pertinents en vue de ce week-end. Le tracé propose principalement des courbes à moyenne et haute vitesse, certaines très rapides, mais aussi une longue ligne droite. Le choix du niveau d’appuis sera donc un compromis entre les deux. La meilleure opportunité de dépassement sera au premier virage comme la ligne droite en amont est assez longue, mais ce ne sera pas forcément facile comme ce virage n’est pas très lent.

Comment l’équipe se prépare-t-elle à un nouveau circuit ?

Nos priorités au début du week-end seront de donner aux pilotes le temps de se mettre dans le rythme de ce nouveau circuit, de composer les réglages au fur et à mesure que nous découvrons les subtilités de ce tracé et de comprendre le comportement des pneus. Nous aurons les trois composés les plus durs, car cette piste est susceptible d’être assez difficile pour les gommes. C’est le premier de plusieurs circuits sur lesquels nous ne sommes pas allés depuis quelques années, donc c’est un défi inédit et intéressant.

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less