Réglages, rigidité : Norris ’déteste’ ces F1 et craint que ça ’empire’

Le pilote McLaren craint les années à venir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 janvier 2023 - 13:12
Réglages, rigidité : Norris 'déteste

Lando Norris admet qu’il n’aime pas du tout certains aspects des nouvelles monoplaces de Formule 1, arrivées l’année dernière. Le pilote McLaren F1 n’apprécie pas la manière unique de les régler, ni leur rigidité trop importante.

"Je déteste conduire ces voitures par rapport aux précédentes" a déclaré Norris. "Elles représentent un défi différent. Elles ne sont pas aussi agréables que les voitures des années précédentes, en termes de confort et pour escalader les vibreurs, ce genre de choses."

"Vous êtes un peu plus limité maintenant. Même avec les réglages, vous êtes un peu plus limité. En général, pour nous, l’objectif est de la régler aussi bas que possible et aussi rigide que possible, et puis de revenir un peu en arrière si c’est trop rigide."

"C’est essentiellement comme ça que ça se passe chaque week-end, alors que les années précédentes, il y avait toujours beaucoup plus d’ajustements et d’essais à faire, et on finissait toujours par avoir des week-ends différents avec des solutions différentes."

"Cette année, pas tant que ça. Il y a moins de jeu avec les réglages de la voiture, d’une certaine manière. Il y a juste de plus grands défis à relever pour essayer d’obtenir ce bon réglage."

Des solutions qui se feront attendre

Avec l’évolution naturelle des monoplaces, le Britannique s’attend à ce que les problèmes qu’il rencontre soient amplifiés : "Je ne sais pas, à moins qu’il y ait de gros changements. Je ne sais pas quels changements ils ont mis en place."

"Quoi que ce soit, ça ne peut qu’empirer parce que, plus vous mettez d’appui sur la voiture, plus ça va empirer. Je ne sais pas, mais je m’attends à ce que plus les voitures changent et s’améliorent, plus nous ayons d’appui. Et plus le fait de se suivre en piste sera difficile."

"Je pense que c’est comme ça que ça fonctionne, de toute façon, à moins que la FIA ne mette en place d’autres implémentations et changements pour arrêter certains changements, qui ont causé une grande partie de l’air sale."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos