Formule 1

Red Bull parie sur de longs relais prometteurs pour renverser les Mercedes F1

Car en qualifications, la messe est dite

Recherche

Par Alexandre C.

14 août 2020 - 17:47
Red Bull parie sur de longs relais (...)

En attendant l’interdiction du mode qualifications de Mercedes, Max Verstappen est à sa place après ce vendredi à Barcelone : la Red Bull est 3e, à une seconde des monoplaces allemandes.

Il n’y a donc pas eu de surprise pour le pilote Red Bull, ni de bonne ni de mauvaise. Comme de coutume, ce sont les pneus et leur usure qui sont au centre de l’attention… ainsi que les longs relais.

« Tout est un peu plus difficile aujourd’hui, parce qu’il fait beaucoup plus chaud que lors des essais hivernaux. Donc, ce que vous apprenez lors des tests hivernaux n’est pas vraiment pertinent. Mais je pense que la voiture s’est bien comportée aujourd’hui. Sur un tour, nous manquons de rythme par rapport à Mercedes. Je pense que c’était une journée positive, surtout sur les longs relais. »

« Nous utilisons le composé le plus dur, c’est bon, c’est gérable. J’aurais aimé qu’il soit un peu plus tendre, mais c’est comme ça. Je pense que les composés sont tellement durs, qu’il n’est pas nécessaire d’être aussi extrêmes que nous l’avons fait pour le deuxième week-end à Silverstone. »

« En qualifications, je ne pense pas que nous puissions battre Mercedes, ils sont assez rapides. Qui sait, en course… je me suis senti bien dans la voiture aujourd’hui. On verra dimanche si ça se passe de la même façon qu’à Silverstone. »

Dans l’autre Red Bull, Alexander Albon a repris de mauvaises habitudes en étant englué dans le peloton, seulement à la 13e place l’après-midi. La cote d’alerte est-elle atteinte ? Pas pourle jeune pilote, qui estime qu’il se sentait mieux dans la voiture en EL1 qu’en EL2.

« Oui ce matin, j’étais mieux, mais pas autant cet après-midi. En EL2, nous avons essayé quelques trucs et cela n’a pas été dans le sens que nous voulions. C’est un progrès, mais les Mercedes sont très rapides. »

« Nous allons examiner les données. Nous allons examiner les EL1 et peut-être revenir dans cette direction. Une chose est certaine, c’est qu’il faut beaucoup de gestion des pneus. »

Christian Horner, le directeur d’écurie, parie, comme Max Verstappen, sur les longs relais pour contrer les Mercedes en course. Car en qualifications, la messe semble déjà dite.

« Vous pouvez voir que la vitesse de Mercedes est vraiment meilleure sur un tour. C’est vraiment passionnant. On peut certainement tirer un peu d’espoir des longs relais de Max, surtout sur en médiums, son relais semblait très rapide. Il semble que le week-end sera de nouveau chaud. »

« La stratégie est extrêmement importante et cela a été démontré à nouveau le week-end dernier lors du deuxième Grand Prix à Silverstone. Je pense que non seulement le département stratégie, mais aussi toute l’équipe ont bien travaillé dimanche. Nous n’avons pas la voiture la plus rapide et cette équipe prouve que vous pouvez encore être performant malgré tout. »

Au sujet d’Alexander Albon, Christian Horner veut rester optimiste... Une 13e place en EL2 ne signifie encore rien.

« C’est surtout le samedi qu’il doit travailler. Les dimanches se passent très bien. Il s’agit donc surtout de le rendre plus à l’aise le samedi. La voiture est difficile à conduire, mais Max contourne ces problèmes. J’espère que nous pourrons aider Alex à prendre confiance en lui. S’il obtient une bonne position de départ, alors un podium est certainement possible. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less