Formule 1

Pour Hakkinen, le dépassement de Verstappen sur Leclerc était ‘viril mais correct’

Le Finlandais livre son jugement

Recherche

Par A. Combralier

5 juillet 2019 - 16:36
Pour Hakkinen, le dépassement de (...)

Mika Hakkinen a, comme chacun, particulièrement apprécié le spectacle « fantastique » proposé lors du dernier Grand Prix d’Autriche. Le double champion du monde de F1 estime que le Red Bull Ring a montré la F1 « sous son meilleur jour » après, pourtant, une course « processionnelle une semaine auparavant, en France. »

« Ce Grand Prix n’aurait pu tomber à un meilleur moment » résume ainsi l’ancien de McLaren.

Par qui Mika Hakkinen a-t-il été le plus estomaqué ? Par le poleman, Charles Leclerc, ou le vainqueur, Max Verstappen ?

« La pole position de Charles Leclerc pour Ferrari était vraiment impressionnante, et il est formidable de voir ce jeune gars avoir un tel impact dans le sport. Avoir un autre jeune homme de 21 ans, Max Verstappen, à ses côtés en première ligne, a montré que – au moins au Red Bull Ring – Mercedes n’avait pas toutes les réponses. Ferrari et Red Bull étaient vraiment compétitives contre Mercedes, et entre elles. »

« La victoire de Max était un plaisir à regarder, surtout après un mauvais départ, en raison d’un problème de logiciel anti-calage, qui l’avait contraint à chuter à la 8e place en début de course. Il a dit, après-coup, qu’il avait pensé que sa course était terminée, mais il a ensuite réussi un comeback qui restera comme l’un des tout meilleurs de ces dernières années. Il n’y a rien de mieux que de regarder un top-pilote, dans une voiture compétitive, remonter ainsi dans le peloton. Personne ne pouvait l’arrêter ! »

« J’ai dit, par le passé, qu’il est important que les pilotes soient capables de conduire à fond, au lieu de gérer leur voiture, de protéger leurs pneus ; le choix de Max de partir en médiums, puis de chausser les durs, a parfaitement fonctionné. Après un premier arrêt aux stands très tardif, il a vraiment pu pousser en deuxième moitié de course. »

La remontée de Max Verstappen s’est conclue par un dépassement musclé sur la Ferrari de Charles Leclerc, qui a beaucoup fait parler… Mika Hakkinen aurait-il pénalisé ce dépassement ?

« C’est dommage qu’il y ait eu tant d’incertitude après la course » commence par regretter Mika Hakkinen, « avant de savoir si les commissaires allaient pénaliser ou non Max pour sa manœuvre de dépassement. »

« Pour moi, c’était un exemple clair de dépassement viril mais correct. Quand les deux F1 ont pris le point de corde du virage, Max avait accompli son dépassement. Je comprends pourquoi Charles Leclerc a essayé de rester à l’extérieur, mais vous ne pouvez utiliser les zones de dégagement pour retenter un dépassement. C’était de la bonne course, et Max a vraiment mérité cette victoire. »

Ce succès est également le premier d’un moteur Honda depuis le Grand Prix de Hongrie 2006.

« C’était une victoire importante pour Honda » conclut Mika Hakkinen, « et c’est une bonne nouvelle pour la F1, parce qu’il est important que tous les manufacturiers connaissent leurs moments de succès. Honda a amplement soutenu la F1 depuis les années 1960, et il est formidable de les voir de nouveau au sommet du podium, après plusieurs années de déceptions. »

Red Bull

Honda

expand_less