Formule 1

Pirelli espère une autre course stratégique et spectaculaire en Chine

Après le succès de l’an dernier

Recherche

Par A. Combralier

9 avril 2019 - 12:47
Pirelli espère une autre course (...)

Le Grand Prix de Chine marquera le 1000e Grand Prix de l’histoire de la F1 ; Pirelli aura participé à 364 de ces épreuves, plus d’un tiers donc.

Le manufacturier italo-chinois a choisi, pour ce Grand Prix forcément particulier, d’emporter les C2, C3 et C4, qui seront respectivement appelés durs, médiums et tendres. Cette sélection est ainsi à l’exacte médiane des choix possibles dans les cinq composés.

Pirelli précise s’être adapté, ainsi, aux exigences variées du circuit de Shanghai.

La piste, notablement large, est réputée pour ses longues lignes droites et ses virages. « Les lignes droites peuvent refroidir les pneus avant en particulier, ce qui cause un risque de blocage de roues » précise Pirelli.

« La météo sera toujours un gros point d’interrogation : les températures fraîches sont fréquentes, ce qui augmente la possibilité de graining, surtout en essais libres. »

La piste est d’une abrasivité moyenne ; cependant elle est « assez exigeante » avec les pneus, en particulier avec le pneu avant-gauche, dont l’usure sera scrutée. Les pressions exercées par les virages (pressions latérales) sont plus ou moins équivalentes à l’intensité des pressions longitudinales (en accélération et freinage). Les virages 1 et 13 seront les plus exigeants.

Quant aux choix stratégiques possibles, Pirelli rappelle que les options avaient été très diverses en 2018. L’an dernier, Daniel Ricciardo avait gagné grâce à une stratégie à deux arrêts (bien aidée par la voiture de sécurité).

« La course de l’an dernier fut la première où nous avions sélectionné un pneu deux crans plus tendres [en sautant un pneu dans la gamme], ce qui avait contribué à créer une course excitante, en mettant l’accent sur la stratégie » rappelle Mario Isola pour Pirelli.

« Nos pneus C2, C3 et C4, cette fois-ci, sont assez équivalents aux médiums, tendres et ultratendres choisis l’an dernier. Nous espérons que ce choix créera la même quantité d’action et de divertissement, avec des stratégies bien variées. »

« Shanghai est un circuit assez complet qui contient un peu de tout, donc c’est un test solide pour les performances des voitures comme des pneus. Avec plein d’opportunités de dépassements également, et les célébrations du 1000e Grand Prix, ce devrait être un week-end vraiment mémorable. »

Pirelli

expand_less