Formule 1

Des gains ‘gratuits’ possibles pour Red Bull via l’intégration du Honda ?

Un gain tangible selon Rob Smedley Marshall

Recherche

Par A. Combralier

9 avril 2019 - 13:19
Des gains ‘gratuits' possibles pour (...)

Après les deux premières courses de la saison, il apparaît que le V6 Honda donne satisfaction chez Red Bull ; les performances du châssis interrogent davantage, comme l’a reconnu Adrian Newey.

Directeur de l’ingénierie chez Red Bull, Rob Marshall a été chargé, entre autres, de s’assurer de la fluidité de l’intégration du nouveau moteur Honda dans la RB15. Il estime, pour que Red Bull progresse davantage, que des gains « gratuits » pourront être obtenus en fluidifiant l’intégration du moteur dans le châssis.

« Nous pouvons voir des zones sur lesquelles nous concentrer concernant l’intégration du moteur. »

« Ce ne sont pas nécessairement des points très importants, mais il y a probablement quatre ou cinq zones où nous pensons que ce serait mieux, si nous pouvions changer les choses. En mettant bout à bout trois ou quatre de ces zones, vous pouvez obtenir un gain tangible. C’est comme des gains gratuits, puisqu’ils ne demanderont rien à Honda en termes de performance. »

« Il s’agit juste de bouger certaines pièces. Honda est très ouvert à nos suggestions et de même, nous comprenons quand ils nous répondent que faire telle ou telle chose est un peu délicate, ou quand ils nous disent qu’il n’est pas possible de faire cette chose là, en raison du risque de fiabilité qui y est associé. »

Le ton adopté par Rob Marshall confirme les récentes déclarations de Red Bull envers Honda : la relation entre ces deux nouveaux partenaires paraît toujours idyllique.

« Notre relation avec Renault, on le sait bien, a connu des hauts et des bas. Il y a eu des moments où ils furent franchement brillants, pleinement concentrés sur la nécessité de nous faire progresser. Ensuite ils ont eu leur propre équipe, et de manière compréhensible, se sont concentrés sur elle. Nous ne pouvions plus faire certaines choses. »

« Avec Honda, c’est assez différent. Nous nous asseyons, nous parlons, et nous décidons ce qui est le meilleur. Quand nous avons nos réunions, nous ne parlons pas de ce qui fera aller plus vite l’unité de puissance ou la voiture, nous parlons du développement qui nous permettra de marquer le plus de points au classement des constructeurs. Donc il faut aussi prendre en compte le risque de la fiabilité. »

« C’est ainsi que nous décidons de faire une chose ou non, donc c’est une approche assez différente. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less