Formule 1

Pérez : Racing Point veut me garder, les rumeurs vont s’arrêter

Il rejette la moindre critique sur son voyage controversé au Mexique

Recherche

Par Alexandre C.

13 août 2020 - 16:21
Pérez : Racing Point veut me garder, (...)

Testé négatif au Covid-19, Sergio Pérez peut enfin, après deux Grands Prix d’absence, faire son retour dans la Racing Point en tant que titulaire. L’intérim de Nico Hülkenberg touche donc à sa fin.

Sergio Pérez avait contracté le coronavirus semble-t-il au Mexique, où il était retourné après le Grand Prix de Hongrie, et avant le Grand Prix de Grande-Bretagne. Ce voyage avait été critiqué par certains responsables de la F1, même si d’autres pilotes (Valtteri Bottas, Charles Leclerc, Romain Grosjean) ont aussi voyagé entre les deux Grands Prix, mais dans des pays moins touchés que le Mexique.

Quand on lui fait part de cet argument, Sergio Pérez rétorque du tac au tac. Le Mexicain est toujours agacé par le sujet…

« J’ai tout mis dans une vidéo. Où je suis allé, tous les endroits que j’ai visités, tout ce que j’ai fait après la Hongrie. Tout a été fait avec des précautions extrêmes, avec des lignes de conduite très extrêmes. J’étais bien conscient de ce qui se passait. »

« Je pense que j’ai juste été malchanceux. Je n’ai rien fait de différent du reste du paddock. J’ai donc été le malchanceux qui l’a eu. C’est une chose. Mais je ne suis pas prêt à accepter la moindre accusation pour ça parce que n’importe qui peut l’avoir, j’étais juste le malchanceux. »

Cette expérience a-t-elle conduit le pilote Racing Point à être encore plus précautionneux que les autres pilotes ?

« Pour être honnête, avant cela, nous étions déjà tellement conservateurs et nous prenions tellement de précautions que rien ne change vraiment, que l’on soit positif ou négatif. Les procédures sont très, très similaires. »

« Donc, la quantité de précautions que nous prenons, elle est déjà là. Il n’y a rien de plus ou de différent à faire que ce que j’ai fait et ce que nous faisons déjà. »

Sergio Pérez doit maintenant penser à la course... mais aussi à son avenir. Car son baquet est bien menacé pour l’an prochain, par l’arrivée de Sebastian Vettel, dans le cas où Lance Stroll serait bel et bien protégé par son père.

A l’heure actuelle, Sergio Pérez est toujours membre de l’équipe. Mais a-t-il l’assurance de continuer ?

« De ce que j’ai entendu de l’équipe, ils veulent continuer avec moi. Les rumeurs ne tarderont pas à disparaître. »

« Au sujet des rumeurs, je pense qu’il n’y a rien que je puisse faire. Je crois donc que ce n’est qu’une question de temps avant que ces rumeurs ne disparaissent. »

A-t-il déjà parlé avec une autre équipe au cas où pour l’an prochain ?

« Non, pas vraiment, étant donné que ma position au sein de l’équipe semble assez sûre. C’est le sentiment que j’ai eu. Nous sommes entièrement avec cet état d’esprit, et nous voulons continuer aussi. »

Et pourtant, Otmar Szafnauer et Sebastian Vettel se sont salués dans le paddock avec le coude ; ou bien encore, Lawrence Stroll a emmené Sebastian Vettel dans sa voiture après le Grand Prix du 70e anniversaire…

« Otmar est fier de posséder une Ferrari » tempère Sergio Pérez. « Ce salut avec Lawrence ou ce trajet jusqu’à la station-service, je n’y lis rien de particulier. »

En l’absence d’officialisation de son avenir et de celui de Sebastian Vettel, les rumeurs ne manqueront cependant pas de perdurer du côté de Racing Point…

On en oublierait presque le Grand Prix de ce dimanche… Là encore les pneus joueront un rôle particulier avec la chaleur. Cela sourira-t-il à Racing Point ?

« J’espère que nous serons forts ce week-end. Nous devrions avoir un bon rythme de course dans cette manche. Ce sera la clé. »

Les Pirelli les plus durs seront de retour, alors que la semaine dernière, la sélection plus tendre avait pimenté l’épreuve. Une idée à répéter selon le pilote Racing Point.

« Si vous comparez les deux courses à Silverstone, les pilotes auront trouvé la première course ennuyeuse » commente Sergio Pérez. « Vous allumez la télévision et vous savez qui va gagner. Puis tout change soudainement. C’est ce que veulent les fans, donc plus de changements avec les pneus aideraient. Tout est très prévisible sinon, donc c’est ennuyeux. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less