Formule 1

Pas de Q2 pour les pilotes Alfa Romeo au GP du Portugal

Räikkönen se plaint du vent, Giovinazzi a fait au mieux

Recherche

Par Olivier Ferret

24 octobre 2020 - 19:04
Pas de Q2 pour les pilotes Alfa (...)

L’équipe Alfa Romeo a échoué à amener une de ses monoplaces en Q2 au Grand Prix du Portugal, mais les deux pilotes ont été les premiers à être éliminés et devancent deux Haas et une Williams. Le vent semble avoir joué contre la C39 et sa stabilité.

"La voiture se comportait vraiment bien ce matin après les changements que nous avons effectués pendant la nuit, mais lorsque le vent s’est levé, nous avons commencé à nous débattre à nouveau avec les réglages," commente Kimi Räikkönen, 16e temps et premier éliminé de la Q1.

"Dans l’ensemble, la voiture s’est bien comportée, mais au moment où nous avons eu un vent arrière, ce fut une expérience vraiment difficile. Nous avons essayé de passer en Q2, nous avons fait ce que nous pouvions mais ce n’était pas suffisant aujourd’hui. Dans des conditions différentes, cela aurait été une histoire complètement différente, mais au final, c’est la même chose pour tout le monde. Je suis évidemment déçu, mais nous avons la course demain pour essayer de remonter."

Antonio Giovinazzi s’élancera derrière son équipier et espère une course difficile pour l’ensemble du peloton pour remonter et viser un résultat proche du top 10 demain. Il se veut toutefois positif au sujet des progrès effectués depuis les premiers tours de roues sur le circuit.

"Les conditions d’adhérence étaient un peu meilleures aujourd’hui, mais elles représentaient tout de même un défi. Je pense que nous avons fait le maximum une fois de plus, mais ce n’était pas suffisant pour se réserver une place en Q2," poursuit Antonio Giovinazzi, qualifié juste derrière le Finlandais, en 17e place.

"Partir vers l’arrière n’est jamais facile, mais nous pouvons encore faire notre course demain et voir ce qui se passe. Nous avons besoin d’un bon départ et de profiter de toutes les opportunités, surtout si la météo joue un rôle. Les niveaux d’adhérence sont encore assez bas, il est facile de partir à la faute... donc tout peut arriver !"

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less