Ocon : Ce n’est pas le moment de se détendre

Alpine F1 peut encore jouer la quatrième place

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 novembre 2022 - 20:44
Ocon : Ce n'est pas le moment (...)

Esteban Ocon assure qu’Alpine F1 ne va pas aborder le Grand Prix du Brésil avec moins d’ambition que les courses précédentes. Le Français rappelle que l’équipe a encore une quatrième place au championnat constructeurs à aller chercher face à McLaren F1.

"Non, pas du tout. La saison a été très longue, il s’est passé beaucoup de choses, mais ce n’est pas le moment de se détendre jusqu’au drapeau à damier à Abu Dhabi. Ce sera serré jusqu’à la fin" a déclaré Ocon.

"McLaren a été rapide au Mexique. Ils ont tendance à être rapides depuis le début de l’année, et nous avons eu nos hauts et nos bas aussi. Mais j’espère que oui, nous pourrons être à la hauteur ce week-end."

Ocon est satisfait de sa saison, et notamment parce que son équipe a très bien géré le développement de l’A522 : "Je pense que ça a été une bonne saison. Nous cherchions évidemment à essayer d’améliorer la voiture et d’en tirer plus de rythme."

"Nous avons clairement développé extrêmement bien au cours de la saison, un long moment dans la saison aussi, et toutes les améliorations que nous avons apportées étaient des étapes massives, en général."

"C’est encore ce que nous devons continuer à faire pour l’année prochaine, nous ne sommes toujours pas en mesure d’être dans le top 5 tout le temps. Mais nous l’avons atteint à certains moments, et c’est ce que nous devons continuer à faire plus régulièrement."

Alonso pense que "tout peut arriver"

Fernando Alonso s’attend à un week-end animé, durant lequel la météo pourrait être exécrable. Selon lui, entre le Sprint F1 et la météo, tout peut se produire dans ce week-end qui s’annonce délicat.

"Beaucoup de choses, les deux championnats que nous avons gagnés, les championnats que nous avons perdus, l’accident de 2003. Il se passe beaucoup de choses ici au Brésil, c’est un endroit spécial et c’est un format Sprint donc tout peut arriver" note l’Espagnol, avant de parler de la course courte de samedi.

"Je pense que c’est une opportunité plus qu’une menace pour le moment. Nous regardons le ciel, les prévisions sont probablement la chose la plus inquiétante, si nous ne sommes pas préparés à un temps humide à tout moment du week-end. Mais à part ça, je pense que ça devrait être simple."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos