Norris : Franchement je doutais de pouvoir piloter ma F1

"Ca ne va probablement pas si bien que je le voudrais"

Recherche

Par Franck Drui

12 novembre 2022 - 12:13
Norris : Franchement je doutais de (...)

Lando Norris a admis qu’il ne pensait pas pouvoir participer aux qualifications pour la course sprint du Grand Prix du Brésil après être tombé malade à l’approche de la course.

Le pilote McLaren n’a pas assisté aux activités médiatiques d’avant-course sur le circuit jeudi car il souffrait d’une intoxication alimentaire.

Cependant, il est arrivé sur la piste vendredi et a profité de conditions mitigées lors des qualifications pour placer sa voiture en quatrième place sur la grille pour le sprint.

"Je suis plus heureux maintenant que je ne l’étais juste à cause de la façon dont la journée s’est déroulée," a déclaré Norris après les qualifications.

"Je me sens toujours assez nauséeux, ça ne va probablement pas si bien que je le voudrais, mais je vais beaucoup mieux que jeudi et j’ai pu rouler. Franchement j’en doutais encore au moment de monter dans ma F1 lors des Libres 1."

"Jeudi, j’ai eu beaucoup de mal. Je ne pensais vraiment pas que j’allais conduire. Je suis donc finalement assez en forme pour piloter et faire de bons tours, ce que j’ai fait. Reste à voir sur une plus longue durée. Heureusement on commence par un Sprint samedi et pas par la course principale."

"Même si j’avais été en pleine forme, je ne pense pas que nous aurions pu faire mieux que ce que nous avons fait. Je suis donc vraiment heureux de cette 4e place."

"Compte tenu de ce que je ressens, compte tenu du rythme que nous avions, compte tenu du rythme que j’avais en moi cela me donne une bonne confiance pour le reste du week-end."

Norris a également salué la pole position surprise de Kevin Magnussen pour le sprint.

"J’ai l’impression d’avoir prouvé qu’on peut créer la surprise si les conditions sont un peu délicates, j’ai l’impression que Kevin a prouvé exactement cela aussi. Peut-être que les pilotes en tant qu’individus préfèrent ces conditions, je pense que c’est là que nous pouvons briller un peu plus et montrer ce que nous pouvons faire."

Après avoir surclassé les Ferrari ainsi qu’une Mercedes et une Red Bull, Norris s’attend à ce qu’il soit difficile de les garder derrière lui d’ici la fin du Sprint, sans même parler du Grand Prix de dimanche.

"Je pense que les choses vont s’équilibrer un peu. Vous allez voir les Red Bull revenir devant. Vous allez voir Ferrari revenir un peu. Mercedes aussi."

"Je pense donc que les choses reviendront lentement à la normale. Peut-être pas seulement dans le sprint, je pense que la plupart des gens pourraient être en mesure de conserver leurs positions. Je suis certain que Kevin va tout donner pour garder Max derrière lui mais ce sera compliqué pour lui quand même. De mon côté, on verra !"

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos