Mercedes F1 ne subira pas les mêmes revers du passé que Red Bull et Ferrari

Les fondements de l’équipe n’ont pas changé selon Toto Wolff

Recherche

Par Franck Drui

28 novembre 2022 - 08:25
Mercedes F1 ne subira pas les mêmes (...)

Mercedes F1 pourra-t-elle revenir sur Red Bull en 2023 ? La question reste posée car, même si les performances de la W13 étaient prometteuses en fin de saison, c’est un autre concept qui a été lancé et sera développé cet hiver afin de donner naissance à la W14.

Pour Toto Wolff, le directeur, il ne faudra pas attendre 2026 et de nouvelles règles pour revenir au sommet. Il l’assure aujourd’hui et explique sa confiance.

"Bien sûr, nous analysons quelles étaient les raisons dans le passé pour lesquelles les équipes qui dominaient à une époque perdaient soudainement leurs performances. Vous pouvez le retracer assez bien. Changement de réglementation, des gens qui partent, un pneu qui a fondamentalement changé."

"Nous sommes conscients de tout cela et que la réglementation qui change est une opportunité pour tous vos adversaires. Nous nous sommes trompés, mais tous les autres piliers sont toujours en place."

"Nous avons la même organisation, la même capacité, le même financement. Nous avons toujours ces choses en commun et nous sommes remontés à la source de nos problèmes. C’était notre F1, juste notre F1."

Wolff insiste sur le fait que la situation dans laquelle Mercedes se trouve actuellement est différente des fois précédentes, lorsqu’une équipe de haut niveau s’est soudainement arrêtée de dominer. Comme Ferrari après 2004 ou Red Bull après 2013.

"Ferrari avait perdu toute sa haute direction et Michael Schumacher, leur pilote clé. Je pense que c’est quelque chose que vous pouvez expliquer."

"Avec Red Bull, c’était une situation fondamentalement liée aux réglementations sur les moteurs hybrides. Ils n’avaient plus de moteur d’usine avec Renault qui avait sa propre équipe. Ce sont des paramètres fondamentaux qui ont changé."

"Nous examinons cela de notre côté et nous ferions mieux d’être prudents aussi. Mais nous ne pouvons pas laisser arriver des constats d’échecs année après année quand les fondements n’ont pas changé. Nous avons tout ce qu’il faut pour remonter, nous sommes juste parti du mauvais pied. C’est de notre faute, les autres ont juste fait un meilleur travail."

De nombreuses personnes s’attendent désormais à une bataille serrée à trois entre Red Bull, Ferrari et Mercedes en 2023.

"C’est possible mais le plafond des coûts comprimera le peloton et nous amènera des adversaires qui ne sont pas nos adversaires aujourd’hui. L’attention va devant nous mais aussi derrière. Je ne pense pas que huit titres consécutifs seront à nouveau possibles. D’un autre côté, nous avons plus de temps en soufflerie que Red Bull et Ferrari et nous devons utiliser cet avantage."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos