Mercedes F1 estime avoir perdu ’10 mois de développement’

Un handicap qui fera mal dans cette nouvelle ère de la Formule 1

Recherche

Par Franck Drui

2 novembre 2022 - 09:46
Mercedes F1 estime avoir perdu (...)

Le directeur de l’équipe Mercedes F1, Toto Wolff, estime qu’ils ont encore un long chemin à parcourir pour rattraper Red Bull, mais pense qu’ils comprennent les raisons de leur déficit de performance, qui sera corrigé au moins en partie sur la W14 de l’an prochain.

Ayant commencé l’année à une seconde au tour de leurs rivaux sur certains circuits, Mercedes a été le plus proche challenger de Red Bull pour la victoire lors des deux dernières courses.

Cependant, Wolff ne sous-estime pas la difficulté à laquelle son équipe est confrontée pour réduire l’écart avec Red Bull pendant l’intersaison.

"Je ne suis jamais confiant. Il n’y a donc rien à souligner de vraiment de positif. Ils viennent d’enfiler neuf victoires consécutives, il n’y a donc aucune raison d’être submergé d’optimisme par le fait de terminer deuxième et quatrième."

"Nous avons un long chemin à rattraper. Nous avons l’hiver, nous faisons un bon développement de la voiture. Certaines des choses que nous trouvons pourraient être des étapes plus importantes que le simple ajout de quelques points d’appui. Nous donnons tout ce que nous avons et plus afin de nous remettre en position de nous battre pour les championnats."

Bien que certains changements entreront en vigueur l’année prochaine concernant les planchers des voitures, Wolff pense que la RB18 aura "certainement un avantage en 2023. Mais nous pensons que nous comprenons d’où vient l’écart."

"Ils garderont une partie de leur douceur de fonctionnement dans la voiture. Nous avons peut-être perdu huit à 10 mois en termes de développement parce que nous ne pouvions pas comprendre ce qui n’allait pas. Il y a donc forcément un challenge. Nous corrigerons une partie sur la W14 mais ce handicap de temps perdu nous suivra assez longtemps."

"Mais nous jouons le jeu, nous tous. Les deux pilotes jouent le long jeu, l’équipe. Et je veux juger des performances de l’équipe non pas sur une seule année ou un week-end, mais sur la façon dont nous pourrons gagner à nouveau des championnats sur le long terme."

Bien que Mercedes ait terminé deuxième derrière Red Bull lors des deux dernières courses, Wolff ne pense pas qu’ils se soient imposés comme la deuxième équipe la plus rapide en F1 devant Ferrari, qui a subi son week-end le moins compétitif de la saison au Mexique.

"Je ne voudrais pas dire cela parce que Ferrari reste une équipe solide et parce que nous avons eu quelques bons dimanches maintenant. Mais peut-être que ce circuit nous a aussi flattés. Après le Brésil, nous aurons peut-être une meilleure image, mais je ne pense pas qu’ils soient soudainement devenus une demi-minute plus lents que nous sur une course."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos