Formule 1

Mercedes F1 a ‘hâte de montrer sa compétitivité’ à Monza

Sans mode fête, Mercedes veut triompher malgré le changement de règlement

Recherche

Par Alexandre C.

3 septembre 2020 - 09:02
Mercedes F1 a ‘hâte de montrer sa (...)

En 2019 comme en 2018, c’est une Ferrari, et non une Mercedes qui s’était imposée à Spa ; et pourtant le week-end dernier, Mercedes a signé, sans coup férir, un solide doublé avec Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Toto Wolff se réjouit particulièrement de la nouvelle performance excellente signée par son équipe, et notamment de la tenue de route, époustouflante, de la W11 dans les virages à haute vitesse.

« Spa n’avait pas été notre piste la plus forte ces dernières années, c’est pourquoi il nous a semblé très plaisant de nous racheter cette année et de quitter la Belgique avec un doublé. Il y a quelques semaines, j’étais sur la piste de Silverstone pour voir nos voitures passer par Maggots et Becketts ; le week-end dernier à Spa, j’ai vu les onboards à Eau Rouge et Pouhon. Voir la W11 rouler comme en furie, attaquer le circuit avec tout ce qu’elle a, c’est vraiment impressionnant et cela montre à quel point cette équipe a créé une machine puissante - le résultat d’un effort colossal de la part de tout le monde à Brackley et Brixworth. »

A Monza ce week-end, la puissance moteur comptera encore davantage, et Ferrari ne représentera plus une menace comme l’an dernier avec la victoire de Charles Leclerc. Il est donc logique de voir les Flèches noires comme les grandes favorites du début de cette tournée italienne.

Toto Wolff va-t-il, enfin, assumer le statut de favori de Mercedes ? Ou bien l’interdiction des modes qualifications, prévue pour ce week-end, peut-elle rebattre les cartes ? Il ne s’avance pas trop...

« La deuxième et la troisième course de ce triple-header nous emmènent en Italie, avec des arrêts à Monza et au Mugello. Le célèbre "Temple de la vitesse" est un véritable circuit à faible appui où la vitesse en ligne droite est cruciale pour un bon résultat. Par le passé, la course était souvent remportée par le poleman, ce qui rend les qualifications particulièrement importantes en Italie. »

« La sensibilité à la puissance moteur et l’importance des qualifications font de Monza un circuit parfait pour tester l’impact d’une nouvelle directive technique qui entre en vigueur au Grand Prix d’Italie. La directive limite l’utilisation des modes moteurs, obligeant les équipes à utiliser le même mode, pour le moteur à combustion interne, en qualification et en course. Il sera intéressant de voir comment cela affectera la hiérarchie le samedi et le dimanche et nous sommes impatients de prouver notre compétitivité dans le cadre de cette nouvelle règle également. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less