Formule 1

McLaren veut conserver sa 4e place et ne pense pas encore à concurrencer Red Bull

‘Ils nous prennent toujours un tour’ résume Seidl

Recherche

Par A. Combralier

3 août 2019 - 11:32
McLaren veut conserver sa 4e place (...)

McLaren a encore accru son avance sur Renault lors du dernier Grand Prix d’Allemagne : désormais, l’écurie de Woking compte 31 unités de plus que Renault, un écart conséquent en milieu de grille. Toro Rosso est même revenue à la 5e place du classement des constructeurs, derrière McLaren, ce qui fait bien sûr les affaires des ’Oranges’.

Désormais bien installée à la 4e place, McLaren a de quoi voir venir. Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, est-il surpris de voir son équipe aussi bien placée ? Après une fin de saison 2018 calamiteuse, les performances de McLaren cette saison ont certes de quoi surprendre !

« C’est bien sûr une bonne nouvelle d’avoir tous ces points en poche, sans nécessairement avoir la 4e voiture la plus rapide sur toutes les courses. Donc c’est bien, mais dans le même temps, ce n’est pas quelque chose que nous serions assurés de conserver. Nous avons vu, par exemple à Hockenheim, que nous n’avions besoin que d’une seule course folle pour voir Nico Hulkenberg en 2e position ; et si nous n’avions pas marqué de points, nous aurions une discussion différente aujourd’hui. »

« Il est important que nous restions concentrés, pour continuer à pousser, à amener de plus en plus d’évolutions sur la voiture en piste, pour continuer sur cette tendance positive. Mais bien sûr, c’est sympathique d’être 4e pour le moment, nous allons essayer de nous battre pour cette place jusqu’à la fin de la saison. »

Seidl regarde surtout dans le rétroviseur… cela veut-il dire que concurrencer Red Bull n’est pas un objectif pour cette année ?

« La réalité, c’est qu’ils nous prennent toujours un tour, lors d’une course normale. Donc il y a encore beaucoup de travail qui nous attend. Mais il est important de continuer à progresser, ensemble, au sein de l’équipe, avec nos pilotes. C’est bien de voir que nos évolutions fonctionnent, et j’espère que nous pourrons passer un autre cap avec notre voiture, aussi pour l’an prochain. C’est ce sur quoi je me concentre. Il n’y a pas de magie en F1, nous le savons. Ce n’est qu’une question de dur labeur, de concentration. »

L’objectif de concurrencer les écuries de pointe est-il réaliste pour 2020 ?

« Pour 2020… Il est simplement important de continuer à passer un autre cap avec l’équipe, ensemble, avec nos pilotes, et aussi sur le plan de la performance de la voiture. L’an prochain, ce sera la première voiture conçue totalement sous la direction de James Key. Nous serons aussi de retour à un calendrier normal sur la conception de la voiture. Mais de nouveau, il n’y a pas de magie en F1. »

« J’espère que nous pourrons pleinement franchir une étape de plus avec la voiture de l’an prochain, mais dans le même temps, il ne faudrait pas se mettre trop à rêver de victoires ou de choses comme ça pour l’an prochain. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less