McLaren F1 : Il est plus facile de se suivre grâce aux nouveaux règlements mais...

L’effet de l’aspiration est beaucoup moins puissant

Recherche

Par Paul Gombeaud

17 janvier 2023 - 13:48
McLaren F1 : Il est plus facile de (...)

James Key, le directeur technique de McLaren F1, a salué le bon fonctionnement des nouveaux règlements aérodynamiques de la Formule 1 introduits l’année dernière, mais aussi pointé du doigt un défaut de ceux-ci.

L’objectif du retour de l’effet de sol était notamment de permettre aux pilotes de se suivre plus facilement sur tous les circuits. Et à ce niveau-là, le contrat a été rempli.

"Nous avons assurément eu des courses où il était plus facile de se suivre, alors que c’était plus difficile auparavant," indique Key.

"Nous avons assisté à bien plus de dépassements que ce qui était attendu, en Hongrie par exemple, mais aussi sur d’autres circuits où c’est traditionnellement plus difficile. Les pilotes ont tous affirmé qu’il était plus facile de se suivre, donc l’objectif a été rempli de ce point de vue."

"Il faut féliciter la FIA d’avoir mis en place cette initiative, d’avoir été à l’origine d’une grande partie des premières recherches et de s’être engagée auprès des équipes de manière très proactive."

En revanche, Key a aussi noté l’effet secondaire de cette nouvelle règlementation aérodynamique : si les voitures se suivent plus facilement, il est malheureusement plus difficile de dépasser sur certains circuits, surtout sans l’aide du DRS, la faute au phénomène de l’aspiration qui est devenu nettement moins puissant.

"L’effet d’aspiration que nous avions auparavant faisait évidemment partie du dépassement et nous l’avons perdu. Bien qu’il soit plus facile de suivre dans les virages et sur les pistes sinueuses, cet effet est clairement moins puissant."

"Je ne sais pas comment corriger cela pour être honnête avec vous. C’est assez délicat. Je suppose que nous avons perdu quelque chose de ce côté avec l’effet de sol."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos