Formule 1

Magnussen veut que Haas maximise enfin son potentiel à Bahreïn

Etre les meilleurs des autres, oui, aller chercher Red Bull, non

Recherche

Par A. Combralier

24 mars 2019 - 13:05
Magnussen veut que Haas maximise (...)

En qualifications, Kevin Magnussen a quasiment été le meilleur des autres à Melbourne (il avait été devancé, en qualifications, par Romain Grosjean) ; en course, après un départ réussi et l’abandon de son coéquipier, le Danois avait été, sans contestation possible, ce meilleur des autres (6e place).

Ces performances étaient-elles dues à la nature spécifique du tracé australien ? Ou faut-il s’attendre à une nouvelle performance éclatante des Haas à Bahreïn ?

« Je ne vois vraiment pas pourquoi ce ne serait pas le cas » s’étonne le pilote Haas. « Les circuits sont assez différents. L’Australie est assez bosselée et étroite, tandis que Bahreïn a une surface très lisse et large. Les températures sont aussi très différentes, cela jouera un rôle. »

« Mais je ne vois pas du tout pourquoi la voiture ne fonctionnerait pas aussi à Bahreïn. »

« En Australie, le ressenti était bon dans la voiture, tout le week-end. Nous n’avons dû faire aucun changement drastique sur les réglages, ou sur quoi que ce soit. Notre week-end s’est assez bien déroulé dans l’ensemble et nous avons réussi à faire des choses tous les jours. »

« Je suis très fier de ce que nous avons réussi à Melbourne. Bien sûr, nous ne sommes toujours pas heureux, puisque nous n’avons pas placé les deux voitures dans les points. Néanmoins, nous avions le potentiel pour avoir les deux voitures dans le top 10 parce que Romain était très, très rapide en qualifications, et clairement, il avait aussi la vitesse en course. Nous aurions fini 6e et 7e. »

« Ce potentiel est très satisfaisant, mais nous devons finir le travail et placer les deux voitures dans les points. Il nous faut commettre moins d’erreurs, si nous voulons lutter pour être les meilleurs des autres pour le reste de la saison. »

Renault, McLaren, Racing Point, Alfa Romeo ou Toro Rosso n’ont pas véritablement inquiété Haas en Australie, du moins le dimanche. Les écarts en milieu de grille sont-ils aussi resserrés qu’on ne le dit pour Haas ?

« Ce sera de nouveau serré » pense Kevin Magnussen, « comme l’an dernier. Il est bien sûr difficile de dire à quoi va ressembler la bataille du milieu de grille pour le reste de l’année, mais, au moins à Melbourne, c’était très serré, et cela ressemblait beaucoup à la situation de l’an dernier – peut-être même que le milieu de grille était encore plus proche. »

Rich Energy aimerait bien encore accélérer la cadence, pour aller titiller Red Bull, le grand rival commercial dans les boissons énergisantes… Mais Kevin Magnussen pense qu’il s’agit d’un objectif trop téméraire.

« Ce sera toujours très difficile d’aller chercher Red Bull, car ils ont déjà une bien belle avance sur nous, et leur rythme de développement est généralement assez bon le long de la saison, même par rapport aux deux autres écuries de pointe, Mercedes et Ferrari. »

Haas F1

expand_less