Formule 1

Magnussen admet ne plus être considéré par le moindre top team

Il se sent heureusement bien chez Haas F1

Recherche

Par Olivier Ferret

9 mars 2020 - 14:08
Magnussen admet ne plus être considéré

Kevin Magnussen reconnait qu’il n’est plus du tout en contact avec le moindre top team, même s’il a récemment admis qu’il aimerait bien retrouver un jour le goût de la victoire, avec une Formule 1 si possible, et qu’il n’abandonnait pas encore son rêve de devenir champion du monde.

Mais son passage rapide chez McLaren, en 2014, alors encore considéré comme un top team, a fait beaucoup de mal à celui à qui on prédisait un grand avenir en F1.

"Je suis arrivé en Formule 1 de la même façon que Verstappen et Leclerc, presque directement dans des top teams. Mais McLaren n’était plus un top team quand je suis arrivé," explique le Danois de 27 ans.

"Je suis arrivé alors que j’étais le pilote en vue et je pense avoir délivré les performances qu’on attendait de moi. Mais le reste, c’est de l’histoire. Je ne suis plus un de ces pilotes que les top teams considèrent vraiment."

Magnussen n’abandonne pas pour autant, au moins sa place sur la grille semble assurée, à moins qu’il ne cause de nouveaux cheveux gris à son patron !

"Mon contrat avec Haas s’arrête en principe après cette saison. Mais ils ont une option pour moi. S’ils me veulent en 2021, je suis bloqué avec eux."

"Bien entendu, je préférerais évidemment être transféré dans une grande équipe, mais cela ne m’empêche pas en même temps d’être très heureux avec Haas. Si je ne peux pas aller dans un top team, alors je peux rester ici, dans un environnement que je connais et dans lequel je suis à l’aise. Faire partie de cette aventure Haas est très excitante."

Qu’est-ce qui fait encore croire Magnussen à un autre destin que celui, par exemple, de Nico Hulkenberg ? Un coup de fil qui peut tout changer est toujours possible.

"Regardez ce qui est arrivé avec Valtteri Bottas (après l’annonce de la retraite surprise de Nico Rosberg). Ou Jenson Button ou encore Mark Webber. Donc j’y crois encore, c’est juste que les chances ont diminué."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less